Aéronefs civils réquisitionnés aux USA durant la Seconde Guerre mondiale

Aéronefs civils réquisitionnés aux USA durant la Seconde Guerre mondiale

0

Lors de l’entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, l’aviation civile américaine était une des plus florissantes depuis près de quinze ans, et ce malgré le krach boursier de 1929. Les compagnies aériennes américaines étaient nombreuses, la production d’avions civils vaste, et le parc aérien sans cesse renouvelé. L’aviation de tourisme était elle aussi au beau fixe, mélangeant allègrement biplans et monoplans et permettant aux Américains de s’initier aux joies de l’aviation dans l’immensité du territoire américain.

Aussi après Pearl Harbour, il ne fut pas surprenant de voir le Department of War (DoW, le ministère américain de la guerre) procéder à des réquisitions d’aéronefs dans le but de renforcer l’US Army Air Force, et dans une moindre mesure l’US Navy. Certes pas de chasseur, ni de bombardier, mais généralement des avions de transport ou de soutien logistique, et dans de très rares cas des avions d’entraînement. Certaines de ces machines étaient d’ailleurs déjà en service dans les rangs américains mais sous d’autres désignations, avec des différences parfois importantes.

Voici donc un petit tour d’horizon des aéronefs réquisitionnés à cette époque. Cette liste est forcément loin d’être exhaustive.

 

US Army Air Force

  • Les Beechcraft Model 17 Staggerwing, monomoteurs biplans d’affaire et de tourisme se virent donc attribuer les désignations de UC-43/A/B/C/D/E/F/G/H/J/K. Cent dix-huit exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent aussi bien aux liaisons rapides qu’au transport d’état major.
  • Les Beechcraft Model 18, bimoteurs monoplans de ligne et de transport légers se virent donc attribuer la désignation de C-45C. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnels.
  • Les Boeing Model 247D, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-73. Vingt-sept exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnels et de troupes.
  • Les Boeing Model 307, quadrimoteurs monoplans de ligne long courriers se virent donc attribuer la désignation de C-75. Cinq exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de hautes personnalités et de personnels.
  • Les Boeing Model 314, hydravions quadrimoteurs monoplans de ligne long courriers se virent donc attribuer la désignation de C-98. Quatre exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel et de hautes personnalités.
  • Les Cessna DC-6, monomoteurs monoplans de tourisme se virent donc attribuer les désignations de UC-77/A/B/C. Onze exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux liaisons et au soutien logistique léger.
  • Les Cessna Model 165, monomoteurs monoplans de tourisme se virent donc attribuer la désignation de UC-94. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux liaisons et au transport léger.
  • Les Douglas DC-2, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-38. Deux avions avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de troupe et de fret.
  • Les Douglas DC-3, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer les désignations de C-48/A/B/C, C-49/A/B/C/D/E/F/G/H/J/K, C-50/A/B/C/D, C-51, C-52/A/B/C/D, C-68, C-84. Cent quatre-vingt douze exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servir notamment au transport de personnels et de troupe, au transport de fret, et au transport d’état major. Certains furent fournis à la Royal Air Force au titre du prêt-bail.
  • Les Douglas DC-5, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-110. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servir principalement au transport de personnel.
  • Les Junkers Ju-52/3, trimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-79. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel et au soutien logistique.
  • Les Fairchild FC-2W, monomoteurs monoplan de transport léger et de tourisme se virent donc attribuer la désignation de UC-96. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport léger et au soutien logistique.
  • Les Fokker F.VII, trimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-7B. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel et au soutien logistique.
Boeing C-98
Boeing C-98
  • Le Funk Model B, monomoteur monoplan de tourisme se vit donc attribuer la désignation de UC-92. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement au soutien logistique et aux liaisons.
  • Les Hamilton H-45, monomoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de UC-89. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport léger.
  • Les Howard DGA, monomoteurs monoplans de tourisme et d’affaire se virent donc attribuer les désignations de UC-70/A/B/D. Dix-neuf exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux liaisons, et au transport léger.
  • Le Messerschmitt Bf 108, monomoteur monoplan de tourisme et d’affaire se vit donc attribuer la désignation de UC-44. Il servit principalement au transport d’état major et aux liaisons rapides.
  • Les Northrop Gamma, monomoteurs monoplans de transport léger et de ligne se virent donc attribuer la désignation de UC-100. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport léger et au soutien logistique.
  • Les Lockheed L-9 Orion, monomoteurs monoplan de transport léger se virent donc attribuer la désignation de UC-85. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport léger.
  • Les Lockheed L-14 Super Electra, bimoteurs monoplans de ligne et de transport léger se virent donc attribuer la désignation de C-111. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel et de troupes.
  • Les Lockheed L-18 Lodestar, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer les désignations de C-56/E, C-57/A/B/C, C-59. Soixante-neuf exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel, au transport de hautes personnalités, et au soutien logistique. Certains furent fournis à la Royal Air Force au titre du prêt-bail.
  • Les Spartan Executive, monomoteurs monoplans de tourisme et d’affaire se virent donc attribuer la désignation de UC-71. Seize exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent aux liaisons rapides et au transport d’état major.
  • Les Stinson SM-6000, trimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de C-91. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au soutien logistique.
  • Les Stinson SR Reliant, monomoteurs monoplans de tourisme et d’affaire se virent donc attribuer les désignations UC-81/A/B/C/D/E/F/G/H/J/K/L/M/N. Quarante cinq exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux liaisons, à l’évacuation sanitaire, et au soutien logistique.
  • Les Waco Custom Cabin, monomoteurs monoplans d’affaire et de tourisme se virent donc attribuer les désignations de UC-72/A/B/C/D/E/F/G/H/J/K/L/M/N/P/Q. Quarante quatre exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux liaisons rapides, au soutien logistique, et au transport de personnel.
  • Les Waco UPF-7, monomoteurs biplans de tourisme et d’entraînement se virent donc attribuer la désignation de PT-14A. Trente sept exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement à l’entraînement primaire.
Lockheed UC-85
Lockheed UC-85

 

US Navy

  • Les Beechcraft Model 17 Staggerwing, monomoteurs biplans d’affaire et de tourisme se virent donc attribuer les désignations de GB-2, JB-1. Neuf exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement à l’évacuation sanitaire, aux liaisons rapides, et au transport d’état major.
  • Le Curtiss Condor, bimoteur biplan de ligne et de transport se vit donc attribuer la désignation de R4C-2. Un exemplaire fut réquisitionné. Il servit principalement aux missions de transport de personnel et au soutien logistique.
  • Les Douglas DC-3, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer les désignations de R4D-2/-4. Douze exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au soutien logistique et au transport de troupe et de personnel.
  • Les Douglas DC-5, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer la désignation de R3D-2. Quatre exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel et d’état major.
  • Le Fairchild Model 22, monomoteur monoplan de tourisme et d’entraînement se vit donc attribuer la désignation de R2K-1. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement au soutien logistique.
  • Le Fairchild Model 71, monomoteur monoplan de transport léger se vit donc attribuer la désignation de J2Q-1. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement aux liaisons et au soutien logistique.
  • Le Fokker F.VII, trimoteur monoplan de ligne et de transport léger se vit donc attribuer la désignation de RA-3. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement au transport léger et au soutien logistique.
  • Les Ford Model 5-AT, trimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer les désignations de RR-4/-5. Cinq exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel, au transport léger, et au soutien d’état major.
  • Les Lockheed L-12 Electra Junior, bimoteurs monoplans de ligne et de transport léger se virent donc attribuer les désignations de JO-1/-2. Six exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement aux missions de liaisons et de transport de personnel.
  • Le Lockheed L-14 Super Electra, bimoteur monoplan de ligne se vit donc attribuer la désignation de R4O-1. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement comme avion de transport de hautes personnalités et de transport d’état major.
  • Les Lockheed L-18 Lodestar, bimoteurs monoplans de ligne se virent donc attribuer les désignations de R5O-2/-4. Quatre exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel, d’état major, et au soutien logistique.
  • Le Northrop Delta, monomoteur monoplan de transport léger se vit donc attribuer la désignation de RT-1. Un exemplaire avait été réquisitionné. Il servit principalement comme avion de liaisons et de soutien logistique.
  • Les Stinson SR Reliant, monomoteurs monoplans de tourisme et d’affaire se virent donc attribuer la désignation de R3Q-2. Deux exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport léger et aux liaisons.
  • Les Vought-Sikorsky VS-44A, hydravions quadrimoteurs monoplans de ligne long courrier se virent donc attribuer la désignation de JR2S-1. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement au transport de personnel, au transport d’état major et de hautes personnalités.
  • Les Waco UBF-2, monomoteurs biplans de tourisme et d’entraînement se virent donc attribuer la désignation de JW-2. Trois exemplaires avaient été réquisitionnés. Ils servirent principalement comme avions de liaisons.
Beechcraft JB-1.
Beechcraft JB-1.

Il est à noter que certaines machines ont été réquisitionnées en nombre conséquent, tandis que d’autres ne l’étaient qu’à l’unité. Ces dernières donnent pleinement la définition de l’expression bien connue « au mauvais endroit, au mauvais moment« . En effet, rares sont les avions réquisitionnés revenus entiers de la guerre. Pis certains, et ils ne sont pas comptabilisés ici ont été réquisitionnés uniquement afin d’être cannibalisés, et du coup ne reçurent pas de désignation propre. Ce fut le cas notamment de biplans d’entraînement Stearman qui servirent pour les pièces détachés des machines militaires.

Le cas des trois avions allemands de l’USAAF est particulier, ils appartenaient à des hauts dignitaires nazis en poste à l’ambassade allemande et furent tout bonnement abandonnés sur place lors de leur fuite du pays en décembre 1941. Le Northrop RT-1 est considéré comme le seul avion réquisitionné par l’US Navy pour les besoins de l’US Coast Guard, placée sous son autorité en temps de guerre. L’Amérique ne fut pas le seul pays à réquisitionner des aéronefs, le Royaume Uni le fit aussi, mais ça c’est une autre histoire…

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Voilà un des épisodes les plus mal connues de l'histoire contemporaine. Cinquante ans après, beaucoup de zones d'ombre subsistent sur les motivations réelles de...

0
Du sud au nord, le Québec s’étend sur plus de 2 000 km, depuis la frontière avec les États-Unis jusqu'au cap Wolstenholme près du...

0
On retrouve dans cette liste les missiles à courte portée les plus répandus ou les plus importants historiquement. Pour chaque missile, on retrouve les caractéristiques...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.