#33724

Me262
Membre

Le cinquième Grizzly s’envole

21/12/2011 à 17:54

L’A400M « MSN 6 » est le premier exemplaire à être doté d’une soute cargo aménagé.

Le dernier des cinq exemplaires d’essais d’A400M a réalisé son vol inaugural hier à Séville. Ce cinquième « Grizzly » (sobriquet donné aux prototypes d’A400M) porte la désignation « MSN 6 », sachant que le « MSN 5 » a été supprimé du planning de production. Pour cette première sortie qui a duré 2 heures et 10 minutes, l’avion était piloté par Christophe Marchand (pilote) et Etienne Miche-de-Malleray (copilote). Se trouvaient également à bord les ingénieurs navigants d’essais Jean-Paul Lambert, Ludovic Girard et Cesar Gonzales-Gomez.

« MSN 6 » est le premier A400M à être doté d’une soute cargo aménagée, semblable à celle qui équipera les avions de série. Cet exemplaire, qui a déjà servi aux essais d’évacuation d’urgence en septembre dernier, sera largement mis a contribution pour les tests visant à valider les fonctionnalités militaires, comme l’aérolargage ou les tests de chargement/déchargement de matériels.

Le programme d’essais de l’A400M totalise à ce jour plus de 2.500 heures de vol. L’objectif est d’en réaliser 3.700 d’ici la première livraison. Concernant la certification civile (EASA), son obtention était prévue pour fin 2011 ou début 2012. Elle est désormais prévue pour le deuxième trimestre 2012. Selon Airbus Military, le processus s’effectuera en deux temps avec l’obtention d’une certification provisoire au premier trimestre de l’année prochaine, puis d’une certification définitive le trimestre suivant, qui intégrera notamment les critères de maintenance et de fiabilité.

Le constructeur européen assure néanmoins que l’ensemble des essais en vol nécessaires à cette certification seront bouclés d’ici fin 2011, et que ce décalage n’aura pas de conséquence sur la première livraison, à l’armée de l’Air, qui reste programmée pourfin 2012 ou début 2013 (sachant que la limite contractuelle est fixée à mars 2013). Le premier avion de série (MSN 7) est actuellement en cours d’assemblage final à Séville.

François Julian

Air et Cosmos