#36875

Le Chat de Tom
Participant

@christop wrote:

❓ Croyez vous que se soit cet appareil ?

➡ B26G-10-MA N°43-34581

09-1944 Livraison usine pour l’Armée de l’Air Française.
27-10-1944 GBM* 1/32 « Bourgogne », n°67 « Volnay », affectation avec 67 hdv, en provenance de Casablanca.
08-05-1945 Armistice, présente 271 hdv dont 204 au sein du groupe.
24-04-1946 CRA Mengen, dissolution du groupe. Retrait de service.
A servi d’avion expérimental.
1951 Vilgénis.
06-1965 Démontage, transport routier jusqu’à Châteauroux, vol sur un C-124 Globemaster jusqu’aux USA.
Depuis 1968 Restauré et préservé USAF Museum – Dayton, Ohio.

*GBM : Groupe de Bombardement Moyen

En effet, il y a de fortes chances que ce soit cet appareil et vous avez une chance énorme qu’il existe encore, même si repeint aux couleurs américaines.
Attention son vrai numéro (le n° de série) est le 43-34581, le 67 est juste le « numéro opérationnel » dans l’escadrille, qui faisait partie du GBM 1/32 « Bourgogne », qui elle même faisait partie de la 34ème escadre, qui opérait sous le commandement de la 42nd Bombardment Wing de la 12th Air Force américaine.

@Aviatechno wrote:

Le B-26G-10-MA N° 43-34581 restauré à Wright Patterson
Commentaires du Wright Patterson USAF Museum

Le Martin « Marauder » B-26G-10-MA, S/N 43-34581, a été fabriqué par Glen L. Martin Co., Baltimore, et a été livré à l’USAAF le 14 septembre 1944. En octobre 1944 l’avion a été transféré en France par l’Army Air Forces. Il a servi avec les escadrons de bombardement de la France Libre, et est connu pour avoir participé aux attaques contre l’Italie et l’Allemagne.

Pendant son service au combat avec les militaires français, il a porté les numéros de série 581-7-2 et 334-6-1. Après son utilisation militaire, l’avion a été stocké par l’Armée de l’Air française à Mont-de-Marsan jusqu’en 1951 où Air France l’a obtenu pour l’instruction pratique du programme de formation de mécanicien au Centre d’Instruction de Vilgénis.

Il a été démonté et transporté par la route, et alors réassemblé à Vilgénis et placée sur une aire cimentée parmi des arbres, où il a été soumis à 14 ans de réparations et de recherches de pannes.

Pendant ce temps, le musée national de l’Armée de l’Air des États-unis (United States Air Force Museum) effectuait une recherche étendue pour obtenir un exemplaire de B26 Marauder en bon état. Rien n’ayant été trouvé aux États-Unis, l’Europe a été contactée. Le B-26 au service d’Air France Vilgénis a été retenu en décembre 1961.

En juin 1965, il a été présenté comme cadeau par Air France au musée national de l’Armée de l’Air des États-Unis. La cérémonie officielle de transfert a eu lieu à Vilgénis. Jean Descala, directeur des relations publiques d’Air France, a présenté l’avion au Colonel William F. Cury, directeur du musée. En échange du B26, un Douglas VC-47A, S/N 42-100611, immatriculé F-BNFB, a été donné par l’Armée de l’Air pour la formation pratique. La date officielle de l’échange a eu lieu le 13 juillet 1965.

Le démontage de l’avion a été entrepris par les mécanos en formation à Vilgénis sous la surveillance du Major Joseph A. Rance, chef du 7322nd Consolidated Maintenance Squadron. L’avion a été transporté, par la route, à Châteauroux, où il a été chargé et transporté dans un C.A.-124 Globemaster jusqu’à Wright-Patterson Air Force Base, Ohio. Après son arrivée au musée, l’avion a été réassemblé et restauré en configuration de combat et a été placé en exposition permanente en 1967.

Le B-26G-10-MA N° 43-34581 a été commencé à être démonté en mars 1965, en grande partie par les apprentis de 3e année de la promotion 1962-1965 qui ont dessiné tous les circuits hydrauliques, carburant, etc. avant et pendant le désassemblage. En juin 1965, les pièces furent transporté par la route à Châteauroux, puis ont pris l’air à bord d’un C-124 Globemaster vers les USA. Il est maintenant restauré en tant que SN 42-95857 aux couleurs du 387th BG, 556th SQ. Il est à Wright-Patterson Air Force Base à Dayton, Ohio. On peut l’admirer au National Museum of the USAF.

Voici l’unique photo que j’ai trouvé d’un avion de la même escadrille donc probablement pareil, le NO 66 :

[attachment=0:2yj4ietl]b26_ph.jpg[/attachment:2yj4ietl]