#34912

Anonymous
Membre

@DahliaBleue wrote:

[…]Le Lexington […] a effectivement conservé son artillerie (antiaérienne) de 127 mm.[…]

Réflexion et recherches faites : lors de sa grande refonte de 1951-1955 (parfois qualifiée de reconstruction) le Lexington avait été débarrassé des quatre tourelles double de 127m/m implantées au dessus du pont d’envol (deux sur l’avant l’îlot, deux sur son arrière…). Pour les besoins du musée, deux anciennes tourelles de cet acabit lui ont été réinstallées (une sur l’avant l’îlot, une sur son arrière…) après 2005.