#36939

phenix
Membre

[In memoriam] Mali : décès du caporal Cédric CHARENTON

Né le 24 août 1986, le caporal Cédric CHARENTON signe un contrat comme engagé volontaire de l’armée de …Terre pour cinq ans au titre du 1er régiment de chasseurs parachutistes le 1er décembre 2009. Le caporal Cédric CHARENTON aura servi la France durant plus de trois ans.

A l’issue d’une période d’instruction durant laquelle il est breveté parachutiste le 12 mars 2010, il rejoint la 2e compagnie de combat du 1er régiment de chasseurs parachutistes pour servir en qualité de grenadier voltigeur. Dès son arrivée dans sa nouvelle unité, il révèle un profil très prometteur et d’excellentes qualités de soldat. Il est élevé à la distinction de 1re classe le 1er juillet 2010.

Soldat volontaire, il part le 10 août 2010 en mission de courte durée en Nouvelle-Calédonie jusqu’en décembre 2010. Au cours de cette mission, il obtient brillamment le brevet d’aguerrissement Nouvelle-Calédonie.
Endurant et animé d’un excellent état d’esprit, il est désigné pour poursuivre son cursus militaire en présentant le certificat technique élémentaire dans le domaine du combat de l’infanterie qu’il obtient à l’issue de sa formation.

Son stage à peine terminé, il est désigné le 10 juillet 2011, avec son groupe, pour rejoindre l’Afghanistan dans le cadre de l’opération PAMIR au sein du groupement tactique interarmes KAPISA/Battle group RAPTOR afin de remplacer un groupe de la 1re compagnie de combat sévèrement touché. Il se distinguera avec ses camarades pendant plus de trois mois dans les vallées afghanes.

Ses qualités de soldat sont unanimement reconnues et ses états de service sont récompensés par une promotion au grade de caporal le 1er avril 2012.

Projeté au Gabon avec sa compagnie de juin à novembre 2012, au sein du 6e bataillon d’infanterie de marine, il se donne sans compter durant toute la mission, se distinguant notamment lors du stage commando en jungle.

Le 25 janvier 2013, il est désigné pour participer à l’opération SERVAL au Mali. Le 2 mars, son unité menant des opérations de recherche et de destruction dans le massif de l’Adrar – plus précisément dans la vallée d’Ametettai, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Tessalit – a engagé à plusieurs reprises au cours de la journée des combats avec les terroristes. Au cours d’une de ces actions, vers 18 heures, alors que sa section montait à l’assaut d’une position ennemie, le caporal Cédric CHARENTON a été mortellement touché.

Le caporal Cédric CHARENTON était titulaire de la médaille de bronze de la défense nationale, de la médaille commémorative française avec agrafe Afghanistan et de la médaille non Article 5 de l’OTAN – ISAF.

Agé de 26 ans, célibataire, il a été tué dans l’accomplissement de sa mission au service de la France.