Bienvenue sur avionslegendaires.net Forums Wing’s Bar Autour d’une bière JEU ::: Ce jour là dans l’histoire aéronautique… Re:Re: JEU ::: Ce jour là dans l’histoire aéronautique…

#31687

Franck
Participant

Le 12 mars 1942, quand les Américains débarquent en Nouvelle-Calédonie, c’est le soulagement. Les Japonais sont prêts à envahir l’Australie et la Nouvelle-Calédonie. Le Caillou sert de porte-avions, à l’importance stratégique vitale jusqu’à Guadalcanal, pour arrêter l’expansion nipponne. 1,2 million de soldats américains transiteront par la Nouvelle-Calédonie. Il y aura jusqu’à 120 navires dans la rade de Nouméa. L’Amérique nous ouvre sur le monde moderne. On découvre les bulldozers. Les soldats tracent des routes, bâtissent des aérodromes, assainissent les marécages. On était subjugués. Rien de tel avec le nouveau gouverneur nommé, après Sautot, par de Gaulle: Thierry d’Argenlieu. Sa morgue le rend vite odieux. Il prétend régenter le commandement américain, réquisitionne les plus belles maisons et voitures de Nouméa. Finalement, il est arrêté par des broussards en mai 1942 et de Gaulle doit le rappeler.

Le 12 mars 1945, le Ho 229 devenu Go 229 était inclus au sein du Jäger-Notprogramm ( « Programme d’urgence – chasseurs») , dont le but était de produire des chasseurs de défense, et d’accélérer le développement des avions à réaction.
Durant les derniers mois de la guerre, l’Armée américaine initia l’opération Paperclip, visant à récupérer les programmes d’armement avancés allemands avant les troupes russes. Ainsi un planeur Horten et le Ho 229 v3, en phase finale d’assemblage, furent récupérés et envoyés à la Northrop Corporation aux États-Unis pour évaluation. Northrop fut choisi en raison de ses travaux sur le concept d’aile volante (Northrop N-1M de 1939), directement inspirés par les planeurs d’avant guerre des frères Horten.