#34577

Me262
Membre

Premier vol du AC-130J Ghostrider

Le 10/02/2014 à 15:27 | Par François Julian

Le premier exemplaire de l’AC-130J, version « gunship » du C-130J Hercules, a réalisé son premier vol le 31 janvier dernier, sur la base d’Eglin AFB, en Floride. Cette nouvelle variante de « canonnière volante » doit remplacer les AC-130U Spooky et AC-130H Spectre, dans l’arsenal de l’US Air Force.

Cette version sous testostérone du Hercules peut se résumer à un MC-130J (version multimission du C-130J) doté d’un kit d’armements baptisé « Precision Strike Package » (PSP), lui même dérivé du kit offensif installé sur le KC-130J Harvest Hawk (version multimission destiné à l’US Marine Corps). Ce kit d’armement intègre pour le moment un canon de 30 mm installé sur le flanc gauche du fuselage, ainsi que des missiles air-sol Griffin de Raytheon, tirés depuis la rampe cargo. L’appareil dispose aussi d’une nacelle radar à ouverture synthétique et de capteurs IR/TV air-sol. Il dispose enfin de divers systèmes d’autoprotection : « blindage renforcé, détecteur d’alerte radar AN/ALR-56M, détecteur d’alerte missile AN/AAR-47(V)2 et lance-leurres AN/ALE-47.

Plus tard, l’intégration d’un canon de 105 mm (semblable à celui qui équipe déjà le AC-130H) et de missiles Hellfire emportés sous voilure est également considérée. L’AC-130J pourrait également disposer d’une capacité à larguer des munitions SDB (Small Diameter Bomb).

Ce premier AC-130J a été affecté à l’escadron d’évaluation 413th Flight Test Squadron, localisé sur la base de Eglin AFB.

Au total ce sont 32 MC-130J assemblés par Lockheed Martin à Marietta (Géorgie), qui seront convertis en AC-130J, sur la base d’un contrat de conversion d’une valeur de 2,4 Md$ couvrant les besoin de l’US Air Force.