#35019

Me262
Membre

Rafale au Danemark : Dassault pèse ses options

Le 18/03/2013 à 14:30 | Par Guillaume Steuer

Le Rafale pourrait s’opposer au Typhoon et au Super Hornet.
Ira, ira pas ? Selon nos informations, Dassault Aviation n’aurait pas encore décidé de participer ou non à la nouvelle compétition qui se dessine au Danemark pour l’achat d’un avion de combat de nouvelle génération.

Souhaitant étudier des alternatives au F-35A américain, dont elle projetait d’acquérir jusqu’à 48 exemplaires, Copenhague a envoyé des demandes d’information à plusieurs constructeurs d’avions de combat, dont certains ont déjà annoncé leur intention de participer à une potentielle compétition : Saab, avec son Gripen NG ; Boeing, avec le Super Hornet ; et Eurofighter, avec le Typhoon.

Du côté de Saint-Cloud, on pèse encore ses options. Déjà échaudé au Danemark, Dassault veut être sûr que le futur appel d’offres ne sera pas pipé en faveur du F-35, typiquement en affichant un objectif de furtivité radar hors de portée des appareils dits de « quatrième génération » comme le Super Hornet, le Typhoon ou le Rafale.

Pour l’avionneur, il s’agirait donc de récolter plus d’informations quant aux intentions des militaires danois avant de s’engager financièrement – notamment avec des évaluations en vol – dans ce programme.

Pour Copenhague, l’intention de principe est de remplacer ses anciens F-16AM/BM modernisés, dont une grosse quarantaine sont encore en service sous les couleurs de la force aérienne locale. L’achat d’un nouvel avion de combat pourrait s’inscrire dans le cadre de la programmation budgétaire 2013-2017.