#33135

Rainbow
Membre

Salut les furtifs :mrgreen: ,

Recapitulons sur le Blackbird:

* En effet le SR-71 remplaça le U-2 (mais pas dans tous les cas) surtout pour les survol de l’URSS et de la Chine après l’affaire Gary Powers en 1960.(http://avions.legendaires.free.fr/sr71.php) et il fut plus efficace que les premiers satellites espions, car plus simple et plus rapide à mettre en oeuvre.
NOTA: Dans les années 90, faute de BB (et de drones et de satellites adaptés) en pour la guerre des Balkans, le renseignement américains commanda des photos de reco stratégique de la Bosnie aux………français avec nos bon vieux Mirage IVP et sa nacelle Reco CT-52 :mrgreen:
(« En 1988…Le Mirage IVP est alors le seul avion de reconnaissance stratégique au monde, avec le U2, toutefois peu adapté à certaines missions en raison de son plafond trop haut et de sa vitesse subsonique…. »; » Opération Deliberate Force (29 août – 14 septembre 1995) [modifier]
Un nombre inconnu de Mirage IV de la BA 118 participe avec quelques Mirage 2000D à l’opération Deliberate Force de l’OTAN/ONU en Bosnie, visant à sécuriser les éléments de la FORPRONU dans leurs « zones neutres » (safe areas) par la destruction de l’artillerie, des postes de commandement, des installations militaires et des moyens de communication de la Bosnian Serb Army (BSA) »)

** En sus de sa vitesse propre, le SR-71 ETAIT quand même un pionnier en matière de furtivité, sa forme (notamment ses apex) et sa peinture noire antiréflexion en témoigne (qui donna le surnom de Blackbird)
…mais cela ne dura pas longtemps cette ‘pseudo-invisibilité’ et « ….ne fut jamais démontrée, les nouveaux radars d’alerte russe ayant rapidement rendu caduque la théorie de la furtivité basée sur la très haute vitesse » (source, « Les secrets des avions furtifs; Air & Cosmos HS 17H« )

@le chat de tom wrote:

Ce n’est pas parce qu’il n’a jamais été touché qu’il est intouchable… 👿
Je vous rappelle que la plupart des missiles sont deux fois plus rapide que lui, et qu’ils n’ont aucunes limites d’altitude… :D***
S’il ne l’ont pas touché c’est parce que leur propulseur ne fonctionne pas indéfiniment… 😆

Un Mig 25 ou 31 en patrouille qui croise un SR 71, s’ils ne sont pas trop éloignés et c’est un BB par terre 😕
Ces MIGs sont à 300 km/h près aussi rapides, et un missile tiré à moins de 100 km de distance et c’en est fait du BB… 😀

*** Certes mais je serais plus nuancé, faut compter le contexte avec les missiles de l’époque pas les modernes:
« Le SR-71 a été utilisé durant toute la guerre froide à des fins de surveillance et d’espionnage photographique. Il a notamment photographié tous les sites secrets de l’URSS et 2 500 missiles ont été tirés contre lui à ces occasions sans jamais parvenir à l’atteindre. Les missiles russes n’allaient pas à plus de 2200km/h or en vol l’avion ne passait presque jamais en dessous de la barre des 2400km/h, soit mach2 [reprise de Wiki] »
La suprématie de la vitesse du beau jouet BB Mach3+ (1968) ne fut en effet que de courte durée avant l’arrivée des premiers FOXBAT entrée en service en 1970/72.

Retour au plan général de la furtivité actuelle, la base de tout, la SER des qlqs jets:

Vus de l’arrière c’est une autre paire de manche (pas à air 😆 ) car si les entrées d’air et surtout les aubes de réacteurs sont déjà un problème majeur de SER, résolu en partie.
QUID des trous béants à l’arrière des moteurs (sans compter la signature IR).
Le problème était résolu en majeure partie sur le F-117, car l’appareil abattu en Serbie est dût surtout à une faute de stratégie USAF (ne jamais repasser 2 fois par le même chemin) et l’astuce du commandement Serbe (usage du ‘maillage’ de téléphonie mobile et observation visuelles) + un réglage de radar passif Serbe, le missile SAM-3 Goa a été guidé par un radar Low Bow disposant d’un système de visée passive. En l’occurence, un capteur TV. Sytème très pratique dans le cas où, par exemple, le radar de tir est brouillé, pour guider le missile (« Colonel Dani Zoltan, in 1999, commanded the 3rd battery of the 250th Missile Brigade »; Guerre du Kosovo, 27mars 1999).

Quand au F-22 il a peut-être une petite chance, c’est l’avenir qui nous le dira….sait-on jamais, une guerre contre les martiens :mrgreen: .