#33127

Hip3rion
Membre

Au niveau signature thermique, le flux d’air des réacteurs est dilué et refroidi pour ne pas être repéré et servir de guide à un possible missile

J’ajouterais que les SAM sont rarement dirigés par IR (sauf les missiles AA très courte portée). La station radar associée au missile ne fonctionne qu’en EM parce que sa proie évolue souvent à plusieurs dizaines voire centaines de kilometres (et pour détecter la chaleur d’un réacteur à ces distances, il faut se lever tôt)