#32042

Me262
Membre

Crash du Superjet : l’erreur humaine confirmée

Le 20/12/2012 à 17:18 | Par Léo Barnier

La première piste était finalement la bonne. Le rapport final de l’agence indonésienne de la sécurité des transports (KNKT) a confirmé la thèse de l’erreur humaine dans l’accident du Superjet 100 le 9 mai dernier sur le mont Salak, au sud de Jakarta. Selon les conclusions des enquêteurs, les systèmes de l’avion ont répondu correctement.

Plusieurs alertes successives se sont déclenchées dans le cockpit, dont le « avoid terrain » (éviter terrain) du système d’alerte de collision avec le sol (TAWS), sans que le pilote n’en tienne compte. Croyant à une fausse alarme, il a même finit par désactiver le dit système. Quelques secondes avant l’impact c’est le message « landing gear not down » (train d’atterrissage non sorti) qui a retenti.

A priori, l’équipage n’a jamais réellement eu conscience d’être dans une zone montagneuse.

Au niveau commercial, c’est un soulagement pour les équipes de Sukhoi et du consortium Superjet International. Certaines négociations mis en suspens dans l’attente du rapport final vont désormais pouvoir reprendre.

Le Superjet 100 RRJ-95B, immatriculé 97004, s’était écrasé 30 minutes après avoir décollé de l’aéroport international Halim Perdanakusuma de Jakarta. Il a percuté le mont Salak sur une paroi presque verticale située à 1 800 mètres d’altitude. Les 45 personnes à bord, parmi lesquelles 35 indonésiens, 8 membres d’équipage russes, un américain et un français, ont toutes perdu la vie.