#35377

Me262
Membre

Neil Armstrong : 1930 – 2012

Le 26/08/2012 à 17:13 | Par François Julian

La conquête spatiale vient perdre l’un de ses plus grands héros. L’astronaute Neil Armstrong, est mort hier des suite d’un accident cardiovasculaire. Il avait 82 ans.

« Un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité ». Ces mots, désormais gravés dans l’histoire, il les prononça le 21 juillet 1969, lorsqu’il devint le premier homme à marcher sur la lune.

Né le 5 aout 1930 à Wapakoneta dans l’état de l’Ohio, Neil Armstrong débute sa carrière en 1949, en s’engageant l’US Navy. Il effectuera 78 missions durant la Guerre de Corée. Il quitte l’uniforme en 1952 et rejoint la NACA (National Advisory Committee for Aeronautics), l’ancêtre de la NASA en 1955, en tant que pilote-chercheur au laboratoire Lewis de Cleveland.

Il s’illustre ensuite en tant que pilote d’essais sur la base d’Edward en Californie, où il participe notamment au programme X-15. C’est en 1962 qu’il est sélectionné pour devenir astronaute. Sa première mission dans l’espace a lieu le 16 mars 1966 : Neil Armstrong commande la mission Gemini 8 dont l’objectif est de s’arrimer avec un satellite de type Agena. Il devient alors le premier civil américain a voler dans l’espace.


Il retourne dans l’espace pour la seconde fois avec la mission Apollo 11. Décollant de Cap Canaveral le 16 juillet 1969, le vaisseau a également à son bord les astronautes Buzz Aldrin, et Michael Collins. Arrivé en orbite sélène, le module lunaire Eagle se détache de la capsule Apollo pilotée par Michael Collins. L’alunissage dans le Mer de Tranquillité a lieu le dimanche 20 juillet, à 21 heures, 17 minutes et quarante deux secondes. Quelques heures plus tard, Neil Armstrong est autorisé à sortir du module lunaire, suivi rapidement par Buzz Aldrin.

Les deux hommes resteront 21 heures et 37 minutes sur la lune, dont deux heures hors du module Eagle. La mission Apollo 11 revient sur terre le 24 juillet. 

Neil Armstrong choisira de ne jamais retourner dans l’espace. Il démissionne de la NASA en 1971, et devient alors professeur à l’Université de Cincinnati. Il quitte l’enseignement en 1979, pour rejoindre l’industrie. Parmi ses nombreuses positions, il siégera au conseil d’administration du constructeur aéronautique Learjet. Il participera également à la commission d’enquête sur l’accident de la navette Challenger.

Modeste et discret, l’astronaute va longtemps fuir sa position de héros planétaire et ses apparitions publiques se feront très rares. Dans les années 90, il finit même par refuser des signer des autographes pour éviter que ces derniers ne soient ensuite revendus aux enchères.

Ses dernières apparitions publiques eurent lieu à l’occasion de la célébration des quarante ans de la mission Apollo 11. L’homme est également publiquement intervenu pour soutenir de futures missions sur Mars et a également vivement critiqué l’administration Obama pour avoir abandonné le programme Constellation qui visait à retourner sur la Lune.

Salut l’artiste ! 😥