#33858

Jorg
Membre

Le contrat F-X2 portant sur l’acquisition de 36 nouveaux avions de combat n’a toujours pas été attribué par le Brésil. Et les offres qui ont été soumises par Dassault Aviation (Rafale), Saab (Gripen NG) et Boeing (F-18 Super Hornet) doivent être réexaminées par Dilma Rousseff, qui a succédé au président Lula à la tête du pays.

Mais il ne faut pas s’attendre à connaître le vainqueur de cet appel d’offres cette année. En effet, le Brésil a mis l’accent sur d’autres priorités et s’est lancé dans un plan de réduction de sa dépense publique. Le contrat attendra des jours meilleurs.

Mais en attendant, et cela peut être vu comme étant un mauvais signe, AEL Sistemas, une filiale de la firme israélienne Elbit System, s’est vue confier un contrat de 85 millions de dollars pour poursuivre la modernisation des F-5 Tiger, opérationnels depuis les années 1960. Initialement, il était prévu de maintenir ses appareils en service jusqu’en 2015. D’où le lancement du contrat F-X2.

En partenariat avec Embraer Defense and Security, 11 appareils recevront, d’ici 2013, de nouveaux radars ainsi que des ordinateurs de bord améliorés et un système de gestion de munitions. Le contrat prévoit également la fourniture de composants pour unu simulateur de vol.

Source : http://www.opex360.com