#33833

pascalou
Membre

Bonjour tout le monde

Pour le marché indien, je pense que ça va etre très difficile pour le Rafale :
– Sukhoi et Mikoyan-Gouryevitch y sont très bien implantés, et l’Inde et la Russie sont très proche géographiquement;
– le chasseur national Tejas est enfin autorisé en opération, certes très limitée, mais un premier escadron devrai en etre équiper en 2013, donc demain.

Pour le marché brésilien, comme il a été prévu de moderniser la flotte d’AMX et que la nouvelle présidence veut renouer les liens avec les Etats-Unis, la présidente Roussef joue la montre en affirmant de réexaminer du programme FX-2.
Sont donc toujours en lisse le Super Hornet, le Rafale et le Gripen ng, et d’autant que les aviateurs brésiliens ont une préférence pour l’avion suédois.