Arnaud 
Participant

Il y a quinze ans, le mardi 11 septembre 2001, une bande de tarés se revendiquant d’un dieu qui ne leur avait jamais rien demandé, fit tomber du ciel quatre avions de lignes américains, deux Boeing 757 et deux Boeing 767 sur New York, un bout de la campagne de Pennsylvanie, et le Pentagone.
On allait relever près de 3000 morts innocents, principalement dans les décombres des tours jumelles du World Trade Center. Des dizaines de policiers et de pompiers new-yorkais allaient faire le sacrifice de leur vie.
Quinze ans après que nous reste t-il de ce qui demeure encore à ce jour le pire attentat de tous les temps et l’un des pires dévoiement de l’aviation ?

Perso en ce quinzième anniversaire j’ai une pensée globale pour celles et ceux qui y sont morts mais aussi pour les victimes postérieures. Celles et ceux qui ont respiré les vapeurs et les poussières des tours jumelles, dont là encore bon nombre de secouristes et de forces de l’ordre qui sont morts depuis ou atteints de lourdes séquelles.

Ce mardi noir, il était particulièrement difficile de dire une phrase aussi anodine que « j’aime l’aviation« . Aujourd’hui au regard de cet immense drame je n’hésite plus à crier « j’adore l’aviation« . Et vous ?

 
Participant

Bon alors, sujet direction la polémique, non?

Pour moi, au niveau aviation pur, ces avions n’étaient que des outils, comme toujours en cas de crash d’avion, cela a fait évoluer les normes de sécurité, rien de plus. Les vrais conséquences, elles sont au niveau humain:

Au delà des morts, pour moi ça a surtout entrainé sur le long terme aux USA un tout sécuritaire (patriot act) et du racisme et de l’intolérance envers les musulmans, sans oublier des prétexte à la guerre, qui a fini par déstabiliser en plus de l’Irak son voisin Syrien.
Maintenant, tout ça est arrivé chez nous: la suite d’attentats en France a eu exactement le même effet.

Et ces intolérances se rajoutent aux intolérances qui vont dans « l’autre sens ».
Entre ceux qui trouvent que certaines sont trop habillées, d’autre pas assez, bientôt il y en aura bien qui voudront interdire les casquettes rouges! Pour moi tous dans le même sac.

Le problème justement, c’est que c’est de ces intolérances poussées à l’extrême que nait le terrorisme.

Enfin, c’est bien triste, autant les attentats que la réaction des politiques et d’une partie de la population.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.