Participant

L’histoire marrante du jour: un avion transportant le président de la Douma (chambre basse du parlement Russe) a été approché de trop près (selon lui) par un avion militaire français sur le territoire français (il se rendait à Genève).
Convocation de l’ambassadeur de France à Moscou: « vous vous rendez- compte, c’est très dangereux ces choses là… » (comme si les provocations permanentes des avions militaires Russe auprès de l’OTAN ne l’étaient pas).

Là où ça devient marrant, c’est que la Russie a ensuite présenté ses excuses à la France car l’avion militaire en question n’était pas français, mais suisse… Les pilotes de l’avion Russe devaient être dans un état pas très normal, car confondre un avion Suisse (F/A18 ou F5 s’ils sont encore en service), avec un avion français (Mirage 2000 ou Rafale) et en plus ne pas reconnaitre les cocardes: il faut soit être particulièrement ignorant soit pas dans un état normal…

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.