Membre

Bonjour,

Je suis assez nouveau sur ce forum je me nomme Daniel, 45 ans et j’aurais besoin d’un spécialiste de l’hélico Chinook ch-47, un ancien militaire ou quelqu’un qui pourrait me renseigner sur les distances qu’ils peuvent parcourir, avec un poids déterminé. Une autre question portera sur les itinéraires possibles dans un but bien précis et pour une destination précise, arrêt ravitaillement,etc…

Le but de mon questionnement concerne l’écriture d’un roman et j’ai donc besoin d’informations crédibles et le plus exactes possible. j’apprécierais avoir un petit historique de vos expériences si vous avez des infos pour moi.

Merci à l’avance

 
Participant

Bonjour ou bonsoir Daniel,
Votre question est très vague car, sur base du CH-47, il existe bon nombre de versions avec forcément toute une série de caractéristiques aussi différentes les unes des autres tant dans la motorisation, les parties dynamiques, armement, etc… que dans l’attribution telle que le transport, la Navy, le Special Operation(s), etc …. C’est sans compter sur certaines versions livrées aux pays alliés (Italie, Grande Bretagne, etc …)
Dès lors, il vous suffit de situer dans le temps le lieu de l’action mais aussi le contexte afin de pouvoir déterminer avec plus ou moins de chance une unité spécifique et un type d’appareil défini. Bien entendu, cela ne concerne que le côté militaire. Il faut savoir que de nombreux CH-47 sont utilisés à des fins civiles et probablement aménagés d’une autre façon.
En deux mots, le bout du tunnel est encore loin 🙂
Au plaisir de vous aider,
Mercator 8)

 
Membre

le chinook, vaste programme, tu devrait nous dire se que tu voudrais lui faire faire a se pauvre helico et on pourra te dire si c’est completement irrealiste ou pas, parcoutre personnelement je n’ai jamais volé dans c’est gros bete

si tu veut des info voila un doc qui te donnera de nombreuse info sur a peut prés tout se qu’on peut faire avec cette grosse banane.
[dailymotion:2su59uk4]http://www.dailymotion.com/video/xbql52_les-ailes-de-legende-le-ch-47-1-3_tech[/dailymotion:2su59uk4]
[dailymotion:2su59uk4]http://www.dailymotion.com/video/xbqkq9_les-ailes-de-legende-le-ch-47-2-3_tech[/dailymotion:2su59uk4]
[dailymotion:2su59uk4]http://www.dailymotion.com/video/xbqkdz_les-ailes-de-legende-le-ch-47-3-3_tech[/dailymotion:2su59uk4]

 
Membre

Bonjour,

Merci de vos réponses, en fait ma question était vague volontairement car je voulais savoir au départ si certaines personnes avaient les connaissance voulues pour m’aider. Je vous donne donc plus de détails. Donc cette histoire se passe dans les années courantes donc 2012. Les hélicos en question sans pouvoir vous dire quel modèle seraient appropriés, serviraient au civils. je m’explique et je vous mets en contexte; Le propriétaire d’un laboratoire de recherches possède deux hélicos pour entreprendre des expéditions dans différents pays ou il a besoin de se rendre avec des véhicules, du matériel et du personnel scientifiques.
Donc le livre en question portera en gros sur une expédition qui partira Du maine au États-unis et doit se rendre en Antarctique.
Trajet: Du maine à l’antarctique.
Équipements: 1 Hélico contenant 2 véhicules H2 bomber de 8000 lbs chacun, et un contenant du matériel et 10 passagers.

Je crois savoir que l’autonomie de carburant tourne autour de 2000 km. Par contre avec le poids je n’en sais rien.

Mes questions sont les suivantes:
1- Est-ce réalisable ce trajet étant donné la distance à parcourir? ( J’ai fait des recherches pour obtenir la distance approximative du trajet avec comme base les données de Longitudes et Latitudes, Résultat 17435km)
2- Quel est le meilleur itinéraire compte tenu du ravitaillement?
3- Quelle est la procédure lors de ravitaillement doit-on absolument arrêté dans des aéroports, s’identifier etc…
4- Cet hélico a-t-il des contre-indications au niveau des températures extrêmement froide? s’il est arrêté plusieurs heures redémarrera t-il?

Merci et si vous d’autres questions n’hésitez pas
Dan

 
Membre

USA –> antartique 😯 c’est pas la porte a coté
tu est un peut pesimise niveau distance, j’ai tapée maine et antartique sur distancity http://www.distancity.com/ et j’ai obtenu 14690 km
charge: limite du chinook environ 12000kg
tu est canadien? juste pour une histoire d’unité
donc t’est deux hummer sa te fait en gros 7 tonne , donc tu a interait a etre tres leger pour le conteneur

autonomie des chinook:
version militaire ; les donner concorde vers les 2100km (avion legendaire 2025 wiki fr 2060 wiki en 2250) pour la vesion F ou D
version civil: selon http://www.aviastar.org/helicopters_eng/bvertol_234.php 1010km d’autonomie, mais tu a la version Extended Range peut atteindre 2631km avec 2 reservoire aditionnele , mais il reste juste assé de place pour 17personne
donc pour emporter ton matos il vaut mieux la vesion militaire

pour le ravitaillement . j’ai etait surpis de decouvrire que le chinook etait ravitaillable en vol

ou plus serieusement

mais vu tout les petit capteur partout c’est surment un version FS

en tout cas il faudrait au moin 7 ravitaillement(si l’helico etait vide, je miserai plutot sur le double) donc appart si le labo peut louer a USAF tout un flot de C130 sa va etre dure de tout ravitailler en vol donc tu devra faire des saut de puce . je connais pas t’on senario mais un avion ne serait pas de top (j’ai vu sur un site parle du challange des 7sommet qu’il on utilisé un iloushyn pour se rendre en antartique, il serait parfait pour le genre de mission dont tu parle , mais comme je l’ai dis, je ne connais pas t’on senario)

qui a remarque le pingon qui s’appret a prendre les command du chinook (non, c’est normal vous etier distrai)

 
Participant

Pour commencer, je ne suis pas Maître en logistique mais à priori, une distance à parcourir de 17.000 km me semble utopique pour une flotte de chinook, à moins d’être très persévérant….

Il ne faut pas oublier également toute la logistique inhérente aux véhicules et hélicos et personnel sur place.

En règle générale, ces appareils décollent d’un site déjà bien établi (aéroport, base arrière, etc …). Ils assurent le transfert uniquement mais ne restent pas sur un site d’opération surtout aussi rude que l’Antarctique. Il suffit de visionner des reportages en zones extrêmes pour constater que la plupart du temps les hélicos assurent simplement les navettes. Le risque d’être bloqués au sol est trop important.

Ce type d’hélicoptère est capable de transporter n’importe quoi n’importe où que la charge soit embarquée ou suspendue selon son volume. Bien entendu, le transfert principal peut d’effectuer au moyen de gros porteur(s) soit par C-5 Galaxy, C-17 Globemaster ou éventuellement par Ant-225 vers la base la plus proche du lieu de l’action.

Je dis ça, je ne dis rien mais à la place du richissime propriétaire du laboratoire, mon choix est fait. J’assure le transport d’une aussi importante logistique …. Par bateau et le personnel, en avion.

Quand je dis que le bout du tunnel est encore loin ….. 🙂

Mercator, 8)

 
Membre

Bonjour les amis,

Effectivement Phenix je suis Canadien. Merci pour les infos sur le Chinook et cette magnifique photo ( filles ) mais je crois que n’ayant aucune connaissances sur le sujet de l’aviation j’avais choisis le Chinook simplement pour deux bonnes raisons. La capacité de chargement et la facilité pour cet hélico d’atterir. Ce à quoi je n’avais pas pensé et que Mercator m’a gentiment fait réaliser c’est que cet hélico ne peut demeurer sur place longtemps dans des conditions extrême de froid, et que son autonomie de carburant rends cette expédition extrêmement lourde du fait du ravitaillement constant. Donc pour la distance à parcourir je me grattais sérieusement la tête en vue de le ravitailler.
J’opterai donc pour Un des choix proposer par toi mercator le An-225 ( et non le Ant-225 ) à moins que ce soit le même avion améliorer. Sauf avis contraire ce sera le choix approprié car son autonomie en carburant est énorme ( 15400 km à vide) mais je ferai les calculs dépendamment du poids qu’il y aura.
J’avais aussi choisis l’hélico pour éviter de faire l’utilisation d’une piste d’atterissage. Tant qu’a l’idée du bateau par Mercator, je n’aime pas diviser les personnages et le matériel, mais c’est seulement mon avis.
Dernière question est ce qu’un avion de la sorte peut quand même bien endurer le froid?

Merci
Dan

 
Membre

tout les avion sont qualifier pour passé une nuit dans a des temperature d’environ -20°, mais mieux vaut evite de le laisser trop longtemps
pour l’antonov 225 (an , ant on sens fout) est un appareille unique (on parle de l’arrivé d’un deuxime mais il est toujours pas la ) donc evite de le peindre , de le crash (les producteur en auront besoin des qu’il veront qu’on est encore en vie en 2013) ou des truc du genre…
de plus les antonov (224 et 124) sont conçu pour les piste bien amenage , donc tu devrait le posé en amerique du sud et finir le trajet en helico

sa te derange pas d’utilisé deux systeme d’unité en meme temps(lbs et km) ?

 
Participant

Effectivement un transport héliporté des USA jusqu’en Antarctique est totalement utopique, sur des distances supérieures a 10 000 km on préfère transporter les hélicos eux-mêmes dans des avions type An-124 ou An-225 ou par bateau plutôt que de les convoyer. Tu peux donc baser tes hélicos sur un gros bateau ou si tu choisis un transfert en avion opte pour des choix réalistes : ni l’Antonov 124 ni son grand frère le 225 (surement les seuls appareils civils a pouvoir transporter 2 Chinook en même temps) ne peuvent se poser en Antarctique… de plus le 225 est unique au monde, et c’est le plus gros avion du monde, cela ferai trop sensationaliste. Perso j’opterai pour un Illiouchine 76, c’est je pense le seul cargo long-courrier civil a rampe qui opère réellement en Antarctique et qui peut sans problème transporter toute ton expédition (moins les hélicos si tu as suivi) en une seule fois 😉

 
Membre

Alors là vous voyez bien que je n’y connais rien en aviation, moi qui pensais qu’il en existait plusieurs de ces An 225…merde. Bof je vois bien que je n’aurai peut-être pas le choix d’utiliser les voies maritimes naviguables. En fait pourquoi ces avions ne peuvent-t-ils pas atterir en Antarctique? Ne me dites pas qu’il n’y a pas de pistes d’atterissages là-bas.

Donc si je récapitule, je pourrais faire transporter mes Chinook par bateau ( quel genre? ) et de là je quitte pour aller déposer tout le matériel et les personnages et je reviens vers le bateau. J’essaie d’être le plus réaliste possible donc à vous de voir « les spécialistes » si vous lisez un jour un roman qui parle de ce genre d’expédition il faut que ce soit crédible je compte sur vous.

Je n’ai pas trop de problème avec le système international combiné au système métrique, je fonctionne avec les deux, désolé si cela te cause un inconvénient Phenix.

Merci
Dan

 
Membre

rasure toi je tape 8000lbs=kg et j’ai la masse en kg donc sa me derange pas

voici patriot hill airport, probablement un des plus gros aerodrome du continant

98% de la surface se trouve sous la glace , il n’y a aucun piste conventionnele , la plupart des aerodrome sont conçu pour ravitaille des base avec des avion a ski

ton histoire me fait pensé au debut d’alien VS predator, mais j’arrive pas a trouvé des image du bateau, sinon il y a pas mal de brise glace

ou des patruoilleur polaire

peuve porté des helico, mais
1) la pupart apartient a des pays , voire carrement militaire
2) la plupart transport des petit helico pour le transport de personnel, je ne pense pas qu’il puis supporté un chinook , je s’ai meme pas si un navire civil en est capable

sinon se que tu peut faire c’est le transporté par cargo (si tu plier ou tu demonte le rotor tu aura presque pas de boulot) et le debarquer a McMurdo Station (plus gros base et seul vrai port du continent)

 
Membre

Merci à tous je crois que j’ai ce qu’il me faut.

Ciao! Phenix.

Dan

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.