Participant

Boeing, EADS et Dassault Aviation en lice pour le remplacement de la flotte d’avions de chasse du Canada.

Nouvelle bataille en vue entre Boeing et EADS ? Si les deux géants de l’aéronautique ne sont pas les deux seules sociétés en lice, elles font partie des cinq groupes que le gouvernement canadien pourrait retenir afin de remplacer sa flotte de chasseurs des CF-18. Le Canada a également demandé à Lockheed Martin, Dassault Aviation et Saab AB de décrire les capacités techniques de leurs appareils respectifs. Le Secrétariat national d’approvisionnement en chasseurs enverra un deuxième questionnaire aux fournisseurs potentiels à une date ultérieure afin d’obtenir des informations sur les coûts, précise le gouvernement canadien.

L’effort fait partie d’un « examen rigoureux des options d’avions disponibles sur le marché et sur la manière dont ces derniers pourraient accomplir les missions énoncées dans la Canada First Defence Strategy », explique le gouvernement. Ce dernier avait annoncé en juillet 2010 l’achat de 65 Lockheed F-35 pour remplacer les CF-18, que McDonnell Douglas (qui fait désormais partie de Boeing) a commencé à livrer à l’Aviation royale du Canada en 1982. Les CF-18 atteindront en effet la fin de leur durée de vie entre 2017 et 2020, selon la Société canadienne du ministère des Travaux Publics.

Mais l’auditeur suprême du pays a ensuite déclaré que les responsables de la Défense avaient mal géré ce programme, incitant le gouvernement à renforcer la surveillance du plan de renouvellement de la flotte et à organiser un nouvel appel d’offre. Le Ministre des Travaux publics, Rona Ambrose, a ainsi affirmé en décembre que le Canada envisagerait l’achat d’avions de combat autre que le F-35 après qu’un rapport établi par KPMG eut montré que les 65 avions coûteraient au pays plus de 45 milliards de dollars sur 42 ans. Le Canada « s’engage à examiner toutes les options pour remplacer les CF-18 », souligne aujourd’hui le gouvernement.

Source : http://bourse.trader-finance.fr/actualite/Defense+Boeing+EADS+et+Dassault+Aviation+en+lice+pour+le+remplacement+de+la+flotte+d+avions+de+chasse+du+Canada+521014.html

 
Membre

a donc c’est du serieux, il remette vraiment en cause le F-35, sa c’est tres mauvais pour le programme JSF dans sont ensemble , car sa ve dire que si le canada sort du programme sa fait les cout de developpement repartie sur d’autre client qui sont pas non plus trec chaud, et sa fait moins d’avion vendu donc une perte d’economie d’echelle. mais les vrai perdant se sera le canada , car il auront depencer des million pour rien.
boeing present quoi?le F-15( le SE peut etre) ou le F/A-18E/F

on fait des parie? perso je pense qu’il vont reste sur le lightning, mais je croise les doigt pour le rafale

 
Participant

Perso je pense que le super-hornet est le plus probable.

Dassault pour avoir une chance avec le Rafale, devra certainement le rendre compatible avec les missiles américains (pour faciliter la compatibilité avec le matériel déjà en place et l’inter-opérabilité avec les USA) et autoriser d’utiliser autre chose comme pod que le Damoclès (lightening ou sniper). A moins que le pdl NG ne soit pas dépassé quand il sera prêt dans 5 ans.

 
Membre

si il c’etait pas engager sur le JSF , je crois que je penserait aussi au super hornet, mais je crois que c’est plus un coup de bluff pour mettre la pression a lockheed qu’une vrai compete
pour saab , c’est le gripen de base ou le NG , de tout facon si il a des capaciter insuffisent pour proteger la suisse, il risque d’etre vraiment minable au canada

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.