grizzli 
Membre

En dépit de quelques contrariétés regrettables, je propose celle-ci. Mon but étant de titiller vos grandes connaissances « aeroplaniques ». Le MP existe toujours. Sissi ! (aucune allusion à la malheureuse impératrice Elisabeth d’Autriche). J’ai encore quelques trouvailles sous le coude, et puis basta !


 
Participant

Seversky ?

Allez, je tente un MP ➡

grizzli 
Membre

Je regrette, mais non. Pas Seversky.

 
Membre

Ma recherche matinale a porté ses fruits – Je n’en dirai pas plus, aucun indice dans mon propos et : ❓ ❗ 💡 ➡ Mepe Parti
Bon dimanche mon vieux Grizzli!

 
Membre

❓ ➡ 💡 ➡ MP 🙂

grizzli 
Membre

L’OR à Skyshark2.
Plaqué-OR à Commandant53. Le plus rapide, certes, mais avec un quart de micro-poil d’erreur dans la désignation.

 
Participant

Russe ?
Yakovlev peut-être ?

devoitine520 
Participant

MP et ce sera tout… ➡

grizzli 
Membre

De l’argent à MacFly (Un peu 🙂 . L’engin est russe, mais pas Yak. Le bronze à Dev’520.
Grigorovich IP-1 (DG 52). URSS. Proto de chasse. 1er vol en janvier 1935. Retiré en 1940.

 
Membre

8n peu plus d’info sur cet appareil curieux :
Le Grigorovitch IP-1 (pour Истребитель Пушечный – « Cannon combattant») était un avion de combat produit en Union soviétique dans les années 1930. Lorsque les performances à la fois du Grigorovitch IZ et de son canon Kurchevski DRP se sont avéré décevant, le développement de ce système particulier n’a pas arrêté le développement du concept d’un chasseur de bombardier.. Leonid Kurchevsky a développé un nouveau canon de 75 mm désigné Kurchevski APK-4 qui pouvaient tirer cinq coups au lieu d’un seul, et encore une fois le bureau de conception de Grigorovitch a créé un avion pour le porter. L’IP-1 était un monoplan à aile basse cantilever classique avec sabot de queue train d’atterrissage rétractable et un cockpit ouvert de construction entièrement en métal, et comme son prédécesseur, son stabilisateur horizontal a été monté haut pour éviter les gaz provenant des canons sous les ailes. Encore une fois, cependant, les essais ont prouvé que le concept était un échec.
Néanmoins, l’IP-1 a fait l’objet d’une production en série dans une version modifiée remplaçant le canon de 75 mm par un canon automatique de 20 mm et de trois mitrailleuse de 7,62 à l’intérieur du fuselage et sous chaque aile. Environ 90 d’entre eux ont été fournis à la Force aérienne soviétique en 1936 et 1937, mais ils ont été surclassés et éclipsé par le Polikarpov I-16.
Le dernier modèle était le IP-4, ce prototype, était armé avec de quatre canon de 45 mm Kurchevski APK-11 mais il n’était pas plus efficace que tous les autres types d’appareils Kurchevski et un deuxième prototype a été abandonné avant qu’il ne soit terminé.
Spécifications (IP-1)
Caractéristiques générales
· Equipage: Un pilote
· Longueur: 7,23 m (23 pi 9 po)
· Envergure: 10,97 m (36 pi 0 po)
· Surface alaire: 20,0 m 2 (215 pi 2 )
· Poids à vide: 1200 kg (£ 2,646)
· Poids brut: 1880 kg (£ 4,145)
· Centrale électrique: 1 × Shvetsov M-25 , 530 kW (710 ch)
Performances
· Vitesse maximale: 410 kmh (255 mph)
· Autonomie: 600 kilomètres (373 miles)
· Plafond de service: 8.300 m (27.230 ft)
· Taux de montée: 12,8 m / s (2,520 ft / min)
Armement
· 2 x fixé, tirant vers l’avant 7,62 mm ShKAS mitrailleuses dans le fuselage avant
· 2 × fixes, tirant vers l’avant de 20 mm canons à ShVAK dans emplanture des ailes
6 × fixe, tirant vers l’avant 7,62 mm ShKAS mitrailleuses dans des bacs sous les ailes.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.