Membre

Dassault livre le premier Falcon 50 MS pour la Marine française

Le 12/09/2013 à 18:14 | Par Guillaume Steuer

La Direction générale de l’armement a pris réception le 6 septembre du premier des trois Falcon 50 MS modifiés par Dassault Aviation pour assumer des missions de surveillance maritime et de recherche et sauvetage (SAR) au profit de la Marine nationale. Ces trois appareils étaient auparavant intégrés à la flotte d’avions à usage gouvernemental (AUG) et ont été remplacés depuis dans ce rôle par deux Falcon 7X.

Le premier appareil vient de rejoindre Bâle, en Suisse, où il doit subir une visite périodique chez une société privée. Il devrait ensuite gagner le Centre d’expérimentations pratiques et réception de l’Aéronautique navale (CEPA) qui mènera à bien son évaluation opérationnelle à la fin de l’automne. L’objectif étant de pouvoir assurer une mise en service en début d’année prochaine.

Par rapport aux quatre Falcon 50 MI actuellement en service dans la flottille 24F, ces « nouveaux » Falcon 50 MS afficheront quelques différences notables. Ainsi, les Falcon 50 MS ne disposeront pas de la trappe ventrale qui permet le largage de chaînes SAR, celle-ci n’ayant pu être « découpée » a posteriori dans le fuselage de ces avions qui, contrairement aux MI, n’ont pas été conçus dès l’origine pour cette mission.

En revanche, contrairement aux Falcon 50 MI, les trois Falcon 50 MS seront capables d’emmener des kits d’évacuation sanitaire et permettront l’emport de bagages en soute. Ces appareils ont par ailleurs bénéficié d’un traitement d’obsolescence au niveau de leur avionique.

 
Membre

Les Falcon 50-M de la marine national sont modifiers en plusieur points, mais provienent tous du marché civil (ou para militaire) et non de chaine de production.
Les 3 premiers livrés on en plus une trape ventrale permetant le largage d’une chaine SAR.
Les 5 prochains, bénéficies aussi des hublots spécifiques ainsi que du FLIR escamotable, mais ne seront pas équipés de cette ouverture ventrale comme leur prédécésseurs.
Les 5 appareils proviennent des différents ministéres, et on été modifié par dassault, mais la maintenance reste en contra MCO.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.