Membre

[youtube:2rghshwb]http://www.youtube.com/watch?v=GV1Tj2zyPTI[/youtube:2rghshwb]

Le G-23 de 1924 a été le premier trimoteur de transport entièrement métallique (désormais une habitude chez Junkers) à entrer en service régulier. En raison des restrictions imposées par les Alliés, le prototype a volé avec un moteur Junkers L-2 de 195 ch et deux Mercedes de 100 ch seulement. Les appareils suivants, fabriqués en Suède, ont finalement reçu un Junkers l-5 de 280 ch et deux L-2 de 195 ch.
Une dizaine d’exemplaires, aménagés pour neuf passagers, ont été utilisés par la compagnie AB Aerotransport et la compagnie suisse Ad Astra Aero.
Envergure: 28,5 m.
Longueur: 15,23 m.
Surface alaire: 89 m².
Masse à vide: 3600 kg.
M. max: 5450 kg.
Vitesse de croisière: 150 km/h.
Dérivé directement du G-23, le trimoteur G-24 était plus grand et plus puissant.
Son premier vol a eu lieu à la mi-1925, le prototype étant tracté par des moteurs Junkers L-2a de 230 ch. Les appareils de série ont reçu, soit trois L-5 de 280/310 ch, soit un L-5 et deux L-2a.
La production, encore assuré en suède et à Dessau, a totalisé 56 exemplaires en une vingtaine de variantes, certains appareils étant même équipés avec des flotteurs.
La Deutsh Luft Hansa a utilisé une trentaine de G-24.

Pour le montage > http://fighters.forumactif.com/t62255-junkers-g23-172-veb-plasticart?highlight=Junkers

Notes sur le montage:
– scratch à 90% à l’intérieur des cabines > voir montage.
– vitrage à neuf avec du plastique.
– hélices scratchées.
– de la féraille par çi par là…
– découpage des volets.
– affinage des bords de fuite.
– peinture à la Gunze metallic, décoration à l’aide de pochoirs sauf pour les logos Luft Hansa sur la dérive.

L’effet miroir, déco en négatif de l’intrados:

Le profil pour l’inspiration:

@+

 
Participant

😀 8) 😀 8) Du bien belle ouvrage sieur Rainbow …. Bravo 8) 😀 8) 😀 8)

 
Membre

Bel ouvrage et choix original ! Et en plus bien mis en valeur par les photos ! Bravo !

 
Participant

Excellent travail !
La lecture des détails du montage et de la peinture est intéressante. Dommage que la plupart des détails intérieurs soit en partie cachée par le collage du fuselage mais c’est le prix à payer pour ce type d’appareil …. 🙂
Le montage photo est bien fait. C’est du beau boulot, Bravo !
Mercator 8)

devoitine520 
Participant

@mercator wrote:

Excellent travail !
La lecture des détails du montage et de la peinture est intéressante. Dommage que la plupart des détails intérieurs soit en partie cachée par le collage du fuselage mais c’est le prix à payer pour ce type d’appareil …. 🙂
Le montage photo est bien fait. C’est du beau boulot, Bravo !
Mercator 8)

+1

 
Membre

Quelques vues de rattrapage pour voir les entrailles de la bête.

Les cloisons cabine passagers sont recouvertes d’un capitonnage ‘alu’, récupération de couvercle de pot de crème fraîche 😉
Pour la tôle dans le poste de pilotage c’est encore de l’alu (autocollant), ‘ondulé’ avec un filetage de vis et un moletage pour la paroi du fond.


Vous m’excuserez pour l’aspect trop ‘moderne’ de l’extincteur en scratch 🙁

Je voulais encore rajouter des cendriers (à l’époque c’était autorisé) mais pas assez visibles 😀

Tableau de bord entièrement à neuf, tout maison sauf les cadrans.

Encore merci pour votre visite et vos appréciations.

Les prochains montages seront 2 MiG dont l’un assez original 😉 .

@+

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.