Membre

Bonjour tout le monde

Maintenant que les seulement 187 exemplaires du F-22 A ont tous été livré à l’ U.S. Air Force, cette dernière entend bien en tirer le maximum.

Conçu à l’origine comme chasseur de supériorité aérienne, le RAPTOR n’échappe pas au principe de polyvalence. Bien qu’il doit toujours effectuer des missions sweep, un processus d’adaptation incrémentiel a été entamé en 2003, et doit aboutir en sa capacité a mener des missions mixtes air-air/air-sol.

Aujourd’hui, la plupart des F-22 sont au standard « increment 2 », permettant au pilote de délivrer des AIM-9 M, des AIM-120 C, et deux GBU-32 de 500kg, mais avec une désignation des coordonnées fournies par un capteur tiers.
Toutefois, depuis Mars 2012, le radar APG-77 a acquit le mode SAR pour extraire les coordonnées GPS d’une cible. Et par corollaire, le RAPTOR est capable d’emporter huit GBU-39, pouvant être utilisées en mission SEAD/DEAD, associées aux capacités dynamiques et aux caractéristiques furtives de l’avion lui-même. En complément, les systèmes elint ont aussi été amélioré, suffisamment pour qu’ils puissent extraire eux aussi une solution de tir.

Et d’autres améliorations sont prévues. Pour 2014, la liaison L16 sera installée et couplée aux capteurs embarqués du RAPTOR, et les systèmes d’autoprotection seront améliorés. Et à l’horizon 2017, le F-22 A pourra emporter des AIM-9 X et des AIM-120 D, et verra ses systèmes d’identification NCTR et IFF modernisés.
Mais des évolutions restent en suspens : la liaison de donnée MADL des F-35 et B-2, le mode GMTI du radar APG-77, l’implantation d’antennes AESA latérales avants, l’intégration d’un IRST sous le nez de l’avion. Et le seul principal problème de ces systèmes reste leur financement.

Guillaume Steuer – Air et Cosmos 2313.

 
Membre

d’où le passage désormais effectif à la désignation F/A-22 RAPTOR (que je trouve qu’elle ne sonne pas très bien à l’oreille) alors que le F-35 reste en F alors qu’il a une fonction d’attaque clairement établie

 
Membre

En gros, le pentagone va depenser une petite fortune pour un engin qui fera moins bien qu’un vieux F15 !

 
Membre

les raptors ne sont pas des F/A, ça a été inventé pour le F-18 puis ils ont laissé tombé ça car tous les avions devenaient multirôle et qu’il faudrait alors renommer tous les avions ( F-16, F-15E,…)

 
Membre

le F22 a etait pendant un certain temps (j’ai entendu dire que sa était supprime) était appelé F/A pour faire croire qu’il avait des capacité multi role, alors qu’il n’en quasiment pas .

 
Participant

Le mieux serait d’inventer une nouvelle lettre pour les avions multi-rôle.

 
Membre

il faut juste qu’il arrête d’être hypocrite et puis c’est tout, le raptor est un chasseur et rien d’autre

 
Participant

Je ne parlais bien sûr pas du F-22, plutôt du F/A-18…

grizzli 
Membre

Métamorphose ? 😯 Ah bon ?? Je le croyais inoxydable. . Aïe, pas sur la tête. Oui, je connais la sortie !

 
Membre

Le F-22 reprend son souffle

Le 26/07/2012 à 19:08 | Par Léo Barnier

Leon Panetta a dû pousser un soupir de soulagement. Le Secrétaire de la Défense des Etats-Unis a annoncé, le 24 juillet, la levée progressive des interdictions de vol frappant la flotte de F-22. Les experts de l’US Air Force ont en effet percé à jour le mystère de l’hypoxie qui a touché douze pilotes du chasseur de 5e génération en 2011. Ces incidents répétés avaient conduit à l’immobilisation de la flotte entre mai et septembre 2011, puis à des vols sous restrictions.

Deux problèmes sont à l’origine de ce manque d’oxygénation. Le premier vient d’une valve défectueuse sur la veste anti-G des pilotes. Celles-ci se gonflaient normalement lors des manœuvres à fort facteur de charge, mais ne se vidaient pas une fois l’avion revenu en ligne droite. Les vestes anti-G sont désormais interdites durant les missions à haute altitude, et ce depuis juin. Il faut savoir que le Raptor atteindrait les 60 000 pieds en conditions opérationnelles, là où des avions comme le F-15C dépassent rarement les 45 000 pieds. Le second est issu d’une cartouche de filtration dans le système de génération d’oxygène embarqué (Obogs). Sa suppression a permis d’accroître le volume d’air délivré aux pilotes durant le vol. L’USAF planche néanmoins sur une amélioration des conduites d’air du système et de leurs connexions.

En mars 2012, l’US Air Force a procédé à une modification du système d’oxygène de secours. Plus précisément de sa poignée d’activation, dont le fonctionnement était jugé trop compliqué en situation d’urgence. L’ensemble de la flotte de F-22 doit être rétrofité. En novembre 2010, un F-22 s’était écrasé avec son pilote au nord d’Anchorage à la suite d’un défaut de fonctionnement du système Obogs. L’enquête a révélé que le pilote n’avait pas eu le temps d’activer l’oxygène de secours.

Progressivement, les F-22 vont pouvoir reprendre les vols de longue durée et être ainsi redéployés à travers les Etats-Unis. Un des premiers tests sera le retour sur la base de Kadena au Japon. De la réussite de ce vol – qui sera fortement encadré avec une altitude restreinte et un trajet via le Nord du Pacifique à proximité de terrains de détournement – dépendra l’autorisation de la plupart des longs trajets. Tous resteront néanmoins soumis, encore pour un temps, à des restrictions d’altitude, des itinéraires « balisés » et un non-port des vestes anti-G.

 
Membre

Donc ils seront limités en altitude, en facteur de charge, et en qualité de l air, c ‘est dommage pour le prix que ça coûte

 
Membre

Donc ils seront limités en altitude, en facteur de charge, et en qualité de l air, c ‘est dommage pour le prix que ça coûte

 
Membre

@me262 wrote:

En gros, le pentagone va depenser une petite fortune pour un engin qui fera moins bien qu’un vieux F15 !

tout à fait d’accord, et je voudrais bien savoir combien son développement aura couté par rapport à celui du F 15… ça fera pour les batons dans les roues qu’ils auront mis au Rafale. (qu’ils ne veulent même pas affronter avec leur raptor) 😀 😀 😀 😀 😀 😀

 
Membre

@me262 wrote:

En gros, le pentagone va depenser une petite fortune pour un engin qui fera moins bien qu’un vieux F15 !

tout à fait d’accord, et je voudrais bien savoir combien son développement aura couté par rapport à celui du F 15… ça fera pour les batons dans les roues qu’ils auront mis au Rafale. (qu’ils ne veulent même pas affronter avec leur raptor) 😀 😀 😀 😀 😀 😀

 
Membre

@phenix wrote:

le raptor est un chasseur et rien d’autre

Oui mais n’importe lequel, un chasseur furtif !

++

 
Membre

@phenix wrote:

le raptor est un chasseur et rien d’autre

Oui mais n’importe lequel, un chasseur furtif !

++

 
Membre

la furtivite est un gros sacrifice pour pas grand chose.
1) face a plusieur avion, il y aura forcement un echo qui arrivera a un radar
2) un apareille furtif n’est pas unvisible, un systeme comme OSF peut detecter un raptor a plus de 50km
3) le radar français trans-horizon a deja reussi a detecte un B2 qui allé au kosovo, or le B2 et le F22 on la meme surface equivalent radar

 
Membre

la furtivite est un gros sacrifice pour pas grand chose.
1) face a plusieur avion, il y aura forcement un echo qui arrivera a un radar
2) un apareille furtif n’est pas unvisible, un systeme comme OSF peut detecter un raptor a plus de 50km
3) le radar français trans-horizon a deja reussi a detecte un B2 qui allé au kosovo, or le B2 et le F22 on la meme surface equivalent radar

 
Membre

@phenix wrote:

la furtivite est un gros sacrifice pour pas grand chose.
1) face a plusieur avion, il y aura forcement un echo qui arrivera a un radar
2) un apareille furtif n’est pas unvisible, un systeme comme OSF peut detecter un raptor a plus de 50km
3) le radar français trans-horizon a deja reussi a detecte un B2 qui allé au kosovo, or le B2 et le F22 on la meme surface equivalent radar

C’est tout à fait vrai, mais cela étant on envoi pas 6 chasseurs pour un détecter 1 …

Mais bon de toute manière nous ne sommes pas en guerre avec les USA donc …

++ 😉

 
Membre

@phenix wrote:

la furtivite est un gros sacrifice pour pas grand chose.
1) face a plusieur avion, il y aura forcement un echo qui arrivera a un radar
2) un apareille furtif n’est pas unvisible, un systeme comme OSF peut detecter un raptor a plus de 50km
3) le radar français trans-horizon a deja reussi a detecte un B2 qui allé au kosovo, or le B2 et le F22 on la meme surface equivalent radar

C’est tout à fait vrai, mais cela étant on envoi pas 6 chasseurs pour un détecter 1 …

Mais bon de toute manière nous ne sommes pas en guerre avec les USA donc …

++ 😉

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 71)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.