Membre

C-5M : le Galaxy modernisé bientôt opérationnel

Le 20/12/2013 à 17:07 | Par Duncan Macrae

Au terme d’une importante cure de jouvence, l’increvable C-5 Galaxy de Lockheed Martin – dont la conception remonte aux années 1960 – entamera bientôt une nouvelle phase de sa carrière au sein de l’US Air Force avec l’entrée en service officielle de la version modernisée C-5M Super Galaxy.

Suite à la livraison récente du 16e C-5M, celle-ci devrait obtenir la capacité opérationnelle initiale (IOC) dès le mois de janvier prochain. En effet, la capacité IOC requiert la livraison de 16 avions ainsi que la mise en place du personnel et de l’infrastructure nécessaires sur les bases concernées.

Les aviateurs américain espère ainsi non seulement préserver la capacité stratégique assurée par le plus gros avion de transport de la flotte, avec une soute de 880 m3, mais en augmenter les performances. Alors qu’un C-5A/B ne pouvait transporter une charge utile de 54 tonnes que sur 8.000 km, le C-5M pourra emporter le même cargo à près de 10.000 km.

Pour rappel, deux programmes majeurs de modernisation ont été lancés en parallèle au cours des années 2000. Le premier, baptisé Rerp (Reliability Enhancement and Re-engining Program), visait à doper la motorisation du Galaxy en remplaçant ses réacteurs TF39 par de nouveaux F138-GE-100 offrant une poussée accrue de 22 %. Tandis que le second, dénommé AMP (Avionics Modernization Program), rénove la planche de bord et l’avionique du C-5 afin d’en faciliter la mise en œuvre et l’intégration dans le trafic aérien général. Une fois qu’il a bénéficié de ces deux chantiers, le C-5 se transforme en C-5M, ou « Super Galaxy ».

Au total 52 C-5M doivent être livrés d’ici 2017. D’après Lockheed Martin, ces appareils pourront rester en service au moins jusqu’en 2040. Belle revanche pour un avion qui a connu un développement assez chaotique marqué par des dépassements de budget sans précédent à l’époque.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.