Membre

Bonjour à tous, et bravo pour votre magnifique site.
Les photos sont superbes, et je prends plaisir à flaner dessus et à regarder toutes vos photos.

J’aime les avions, certainement pas autant que vous, mais j’adore les photos d’avions métallisés, au soleil, en vol ou sur le tarmack. Ca ne s’explique pas 🙂
Je ne sais pas si mon message est au bon endroit de votre forum, mais je tente ici. N’hésitez pas à le déplacer au bon endroit.

Je me pose la question du traitement réalisé sur le métal des coques d’avions des années 50/60, comme ce Loockheed ou ce Boeing :

Je suis en train de retaper une vieille Vespa (Piaggio a construit des avions avant ses mythiques scooters), et je voudrais donner au métal ce coté brillant mais en même temps protégé des intempéries et de la rouille.

Savez-vous comment les constructeurs procédaient ? Car le métal semble poli afin qu’il brille, mais ensuite …. ?
A bientôt
BJ

 
Participant

C’est tout que je sache, pas de peinture, puis polissage-lustrage.

Merci d’aller vous présenter au Bar 😉

grizzli 
Membre

Les avions sont réalisés en alliage léger, à base d’aluminium (duralumin, zamac, alpax…) donc inoxydables. Juste polis, on ne les peint pas , ou rarement selon les missions, pour obtenir un sérieux gain de poids, donc de vitesse, et une économie en peinture et en carburant. Mais on utilise de + en + les matériaux composites du genre kevlar ou autres. Bien plus légers, bien plus solides.
Pour ton rummy, c’est de l’acier. Après ponçage, je te conseille de passer au pistolet plusieurs couches de peinture « aluminium » (toute une gamme de claire à foncée) en ponçant très fin au papier de verre à l’eau de carrossier entre chaque couche. Et terminer par plusieurs couches (ponçage entre chaque) de vernis incolore au choix satiné ou brillant. C’est long et fastidieux, mais à la sortie, tu ne regretteras pas le résultat !

 
Membre

Merci à tous les deux pour vos renseignements.
Polissage et lustrage, c’est ce que j’ai déjà fait (après les présentations 🙂 ):

Mais je ne tiens pas à le peindre, plutot à le garder comme ça.
Donc les avions ne sont pas vernis, je m’y attendais un peu. L’aluminium ne rouillant pas, ils avaient tout compris.
Bon, ben il faut que je trouve autre chose….

grizzli 
Membre

Mais ton engin, il va se transformer en tas de rouille. Pour lui garder ce bel aspect, je t’invite à suivre mon conseil.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.