Membre

Un grand aviateur quelque peu oublié: pégoud !
Grand testeur d’avion, premier saut en parachute de l’histoire et abattu en combat aérien en 14-18.L’aviateur allemand qui l’avait abattu repassera au dessus du site du crash le lendemain et jettera une couronne de fleurs avec noté « à un pilote émérite, hommage de l’adversaire ».
Ahh, l’aviation de l’époque, chevalerie des temps modernes….

 
Membre

Bonjour à toutes et à tous,

Adolphe Pégoud (13 juin 1889 à Montferrat [Isère] – 31 août 1915 à Petit Croix [Territoire de Belfort])

Considéré comme l’inventeur de l’acrobatie aérienne. Engagé volontaire au 5e Rgt de Chasseurs d’Afrique en 1907. Libéré des obligations militaires le 13 février 1913. Passe son brevet de pilote à Bron (Rhône) le 07 mars 1913 (Brevet n° 1243). Fut le premier homme à sauter en parachute depuis un avion en vol (19 août 1913). Réussit le premier looping volontaire le 21 septembre 1913 à bord d’un Blériot Type XI. Rejoint l’armée au début des hostilités. MSAC le 31 août 1915 au dessus de Petit Croix (Territoire de Belfort), frappé au cœur. Titulaire de 6 victoires aériennes.

Sources: « Dictionnaire de l’Aviation », V. Houard & E. Petit, Ed. Segers, 1964

Photos personnelles.

On y trouve quelques précision sur l’endroit précis ou l’avion a été abattu dans le petit opus intitulé « Autrefois l’aviation à Belfort », par A. Larger, édité par le CNDP de Belfort, dans la légende d’une photo ou il est écrit:

« (…) dans la plaine de Petit-Croix et le bois de Fontenelle (…) ».

Le monument est érigé au centre du village de Petit-Croix.


Source

Gilles.

 
Membre

😆 😆 😆

Merci Excalibur pour ces magnifiques photos et renseignements – qui me touche particulièrement étant Délégué général du Souvenir Français pour la Mayenne –
Nous sommes là pour que l’on se souvienne de tous ces hommes, héros célébres ou obsurs, simple soldat, marin ou aviateur qui ont donné ce bien précieux « la vie » pour nous les survivants. Comme écrivait Dorgeles faisant parler deux poilus morts  » le jour ou l’on nous oubliera, nous mourrons une deuxième fois » – Ne les oublions pas ni Pégoud ni les autres.

 
Membre

@commandant53 wrote:

Comme écrivait Dorgeles faisant parler deux poilus morts  » le jour ou l’on nous oubliera, nous mourrons une deuxième fois » – Ne les oublions pas ni Pégoud ni les autres.

Bonjour à tous,
Pour rebondir sur les propos de Commandant53 voici quelques informations qui vont dans son sens…

2013 est l’année du centenaire de la traversée de la méditerranée par Garros, certes… mais c’est aussi (et surtout suis-je tenté de dire) le centenaire des exploits de Pégoud :
Après la sortie du timbre par la Poste le 13 juin dernier et celle du Cahier des As oubliés « numéro spécial Pégoud », diverses manifestations seront organisées pour remettre en lumière ce pilote quelque peu oublié du grand public.

A noter dans vos agendas donc :
– Hommage à Pégoud par la patrouille de l’Armée de l’Air au-dessus de Buc (78) le 13 juillet prochain
– Les Biennales Pégoud à Montferrat (38) sa ville natale les 7 et 8 septembre
– Conférence Pégoud à la mairie de Chateaufort (78) le 13 septembre à 20h par Pascal Bouchain
– Centenaire du Premier saut en parachute de Pégoud à Châteaufort (78), les 14 et 15 septembre*
Affiche : http://domainedelageneste.com/fr/wp-content/uploads/2013/04/Affiche-Pegoud.jpg
– Expo et conférence les 19 et 20 octobre à Buc (78)

Toutes ces animations sont gratuites et libre d’accès, alors faites du bruit !
Remerciement.

*PS : ouvert à toute suggestion en rapport avec le thème pour les journées du patrimoine à Châteaufort. Me contacter en MP.

 
Membre

merci totore de faire revivre ce poste que je connaisser pas.
pour moi le bleriot XI est le pere de tout les avions, c’est forme qui peuvet paraitre classique aujourd’hui etait moderne pour l’epoque, il etait le premier a ouvrir la voie au voyage ou dela des frontiere avec la traverser de la manche, le premier a effectuer une mision de combat ouvrant la voie a l’aviation militere, il est dit qu’il fut un des premier a apponter sur un navire, mais il ouvrir aussi a a voie au parachutisme et a la voltige et donc au combat aerien. mais aucun de c’est exploit n’aurait etait possible sans les pilote. on se souvient tous de bleriot au dessus de la manche, le nom du pilote grec ayant survoler les ligne turc au cours de la premier mission de combat d’un plus lourd que l’air a du etre perdu, pour l’apontage il faudrait d’abors le confirmer avant de cherche le nom du pilote. par contre je savait que pour les deux dernier exploit un pilote d’essai etait au commande mais j’ignorer sont nom, c’est 6 victoire et sa fin heroique et le respect qu’il succiter chez c’est adversaire (au sol et sur mer on dirait ennemi, la chevalerie des pilote preferait therme d’adversaire) .

PS: a se qui parait c’est apres avoir sauter de sont avion qu’il remarqua que au lieu de s’ecraser l’avion effectua seul des pirouette (une combinaison de l’instabiliter des avion de l’epoque est de se qu’on appelle aujourd’hui vol sinusoide) qu’il prit la desision de controler c’est mannoeuvre et de faire le premier looping

 
Membre

Bonjour,
En effet, ce 19 août 1913 à Châteaufort (78), après avoir déclenché son parachute qui était placé sur le dessus du fuselage, le Blériot XI « tenant de la bique et du lapin », c’est à dire bricolé et rapiécé, voué à être sacrifié, effectua dans le ciel d’étranges figures, au moins deux remontées verticales avec décrochage sur la queue (comme on peut voir sur le film Pathé de l’époque) mais semble-t-il aussi, d’après Pégoud lui même et d’autres témoignages parus dans la presse, un looping complet (non visible sur le film). C’est ce jour-là que Pégoud déclara alors aux journalistes en parlant de son aéroplane : « Je l’ai vu faire tout seul le looping-the-loop*, vous voyez donc bien que c’est possible, aussi vais-je le tenter » ! Mais il fallut convaincre Louis Blériot, son employeur, de le laisser faire cette expérimentation car celui-ci était hostile au saut en parachute considéré bien trop dangereux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le saut eu lieu à Châteaufort et non à l’Aéroparc Blériot à Buc !
J’espère vous voir nombreux à Châteaufort les 14 et 15 septembre ou à Montferrat (38) les 7 et 8 septembre prochains. Salutations.

* looping-the-loop : nom d’une célèbre attraction foraine dès 1903 à Luna Park aux Etats-Unis.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.