Membre

Bonjour je m’appelle François-régis, j’ai 47 ans, j’ai grandi de base en base, Orange, Salon de Provence, Dijon, puis hors de France en Amérique du sud.
Tout cela au grès des mutations de mon père qui était pilote de chasse, instructeur sur mirage, principalement à Dijon au 2/2.
J’ai passé les plus belles années de ma vie de 6 à 13 ans au Pérou, habitant sur une base militaire péruvienne, me promenant en vélo au milieu des mirages, Sukhoi et autres avions.
J’ai donc baigné dedans depuis tout petit, jusqu’au jour ou mon père s’est crashé avec un élève sur un avion de voltige Pitts, j’avais alors 14 ans.
Autant vous dire que ma vie a changé ce jour là, je voulais être pilote mais à 18 ans sans un paternel qui vous mets des coup de pieds au cul, Mat sup et mat spé, mon paru inaccessible. J’ai donc pris l’autre métier qui me passionnait celui de troubadour 🙂 (intermittent du spectacle), en tant que cameraman, monteur et maintenant dans la réalisation.
J’aurais beaucoup de chose à dire sur mon père « ce héro » à mes yeux, qui fit parti de l’équipe de France de voltige dans les années 60/70, reconnu comme un excellent pilote, il a mis au point des manoeuvres permettant à un pilote de sortir de certaine vrille sur mirage III, qui a participé a titre exceptionnel à un séjour à Topgun, qui se permettait de faire des shows aérien en Mirage (au Perou le règlement était moins rigoureux qu’en France) et les péruviens l’adoraient.
J’ai des heures d’images en super 8 ou mon père vole sur le dos à 4 mètres de la piste et enchaine vrille, looping et autres figures, tandis que ma mère se rongeait les ongles jusqu’aux os.
Il a rejoint le club très fermé Martin Baker, des pilotes s’éjectant sur mirage, 3 ans avant sa mort suite à un panne moteur dans son tour de piste, s’éjectant a 20 m du sol, et à 50 m de la dernière habitation. Je me rappel encore ce jour ou il est rentré à la maison derrière la mobilette d’un gamin Péruvien, sa tenue déchiré et le nez en sang. Il souriait en me disant qu’un mirage sans moteur, ça plane comme un fer a repasser 🙂
Il avait auparavant fait éjecter à 500m le jeune pilote se trouvant à l’avant prenant de gros risque avec la fusée propulsant le siège avant.
Mon père qui rêvait de voler dans un jet en jean et basquet, a réalisé son rêve, ces 3 dernières années ou il prit sa retraite de commandant de l’armée, pour travailler exclusivement pour l’armée Péruvienne. C’est grace à mon père que les Péruviens ont acheté une quinzaine de mirage 2000 dans les années 80, il avait alors pu piloter les 2 avions concurrent à ce moment, le F16 et le Mig 21, ce qui à l’époque énerva énormément les russes.
Voilà pour ma présentation, ou plutôt celle de mon père 🙂
Mon père étant également passionné de photos, je dispose de pas mal de photos de la base Péruvienne, mirages sukhoi et autres avions, si cela intéresse le site.

Mes avions préférés : le mirage bien sur, le F4U Corsair (quand on grandi avec les têtes brulées, ça marque), le F4 phantom et le F14. et maintenant le Rafale.

 
Membre

Wahou passionnant ! Bienvenue ! 🙂

Et tu peux faire péter les archives 😛

 
Participant

Incroyable merci pour ce témoignage 😮 et fait péter tout ce que tu as 😉

Bienvenue par Minou 😆

devoitine520 
Participant

Tres belle présentation…Sois le bienvenu parmi nos membres et bon vol dans notre ciel ! 😀

 
Membre

lu et bienvenue sur le forum 8) 8)

 
Participant

 
Participant

Bonjour ou bonsoir François,
Bienvenue à bord,
Mercator 8)

 
Membre

Merci pour l’accueil, dés que je trouve un peu de temps je balance quelque photos. 😉

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.