Membre

Bonjour/bonsoir à tous très chers internautes, je vous souhiate à tous une très bonne santé et une très bonne future rentrée 👿 :mrgreen: .

Aujourd’hui j’ai envie de parler d’une petite formalité concernant la furtivité, car j’avoue que ce que je vais poser comme question je ne me l’étais jamais vraimetn poser autrefois, mais voilà, sous peine d’avoir beaucoup de mal à dormir je me dois de vosu la poser.

Alors pour commencer, pas la peine de me faire un topo sur la furtivité, j’ai un livre entier de 300 pages qui ne parle que de cette dernière et en plus l’aviation moderne étant « mon dada » je crois être capable de connaître tout les principes de la furtivité.

Mais voilà, il y a un détails qui me turlubinne, enfaite c’est plus où moins conne, car celle-ci concerne le moment ou l’avion furtif a pénétrer en territoire hostile, et comme on sait, un avion qui sillonne entre les radar pour aller détruire une cible précise terrestre a une marge de repérabilité beaucoup moins grande qu’un avion classique(logique en même temps). Mais là intervient ma question: imaginons que pour une raison que vous imaginerez l’avion reçoive l’ordre de stopper son attaque alors qu’il est en pleine pénétration de territoire ennemi (oui silence radio devrait empêcher ça, mais là on s’en fout un peu) et qu’il ait l’ordre de faire demi-tour immédiat pour rentrer à la base. Je me demande si à se moment là l’avion furtif en faisant demi-tour ne risque pas de trahir sa présence? Car est ce que la cellule d’un avion furtif est étudiée pour ne pas refléter aussi bien à l’avant que à l’arière? Et est ce que les turbines, bien que silencieuses ne risquent t’elles pas de faire repérer l’avion par détection thermique? Bref, des questions qui n’avainet pas étaient aborder dans mon livre et que je demande à faire éclaircir, et bien que je soupçonne la réponse j’aimerais tout de même en être sur, merçi bien de vous posez la même question afin de m’aidez à me faire certitude.

je vous remercis et je vous dis à bientôt.
Kenavo d’un Breton.

 
Participant

Je suis pas sur d’avoir bien saisi ta question mais, oui un furtif est aussi furtif par l’arrière, oui ils sont conçu pour l’être, et de toute façon qu’il aille dans un sens ou dans l’autre il est toujours aussi furtif et ne se trahit pas…
Quant au bruit bien sur repasser une deuxième fois c’est pas bon car il s’entend forcément, mais en général quand on l’entend c’est déjà trop tard pour l’abattre…
Au niveau signature thermique, le flux d’air des réacteurs est dilué et refroidi pour ne pas être repéré et servir de guide à un possible missile…

Voili voila ce que je sais 😉

Le Chat de Tom à votre service…

 
Membre

Au niveau signature thermique, le flux d’air des réacteurs est dilué et refroidi pour ne pas être repéré et servir de guide à un possible missile

J’ajouterais que les SAM sont rarement dirigés par IR (sauf les missiles AA très courte portée). La station radar associée au missile ne fonctionne qu’en EM parce que sa proie évolue souvent à plusieurs dizaines voire centaines de kilometres (et pour détecter la chaleur d’un réacteur à ces distances, il faut se lever tôt)

 
Membre

Ta question n’est pas conne comme tu dis car sache que les formes du F-117 n’étaient conçues que pour être invisibles au radar vu de face. Il était certes discret vu de côté, mais beaucoup moins, et surtout grâce à la peinture anti-radar. La furtivité du F-22 est elle beaucoup plus aboutie et même de côté, il renvoie peu d’ondes au radar émetteur. Quant à la chaleur, les capteurs infrarouges ne sont pas assez sensibles pour voir au delà de quelques kilomètres, et qu’il soit de face ou de dos,à cette distance c’est suffisant pour accrocher un capteur infrarouge.

 
Membre

Ah je me disais bien aussi, c’est vrai que le f-117 posséde moins de surface réfléchissante à l’arrière, car comparer aux furtifs actuels qui ont une cellule relativement similaire vus de tout les côtés la ser doit être aussi basse de tous les côté. Neanmoins, est ce que la ser d’un avion n’est pas plus grande lorsque on l’observe depuis le dessus? (d’ou l’utilité de masquer les entrées d’air avec la cellule de l’avion, je prends l’exemple du rafale qui illustre très bien ce que je dis).

Et question un peu à part concernant le sr-71, bien que il fut grandement en avance sur son temps, est ce que selon son altitude de service la forme de son fuselage et tout l’électronnique embarquée on pouvait considérer le sr-71 comme un furtif?

 
Membre

Pour l’époque, il a été conçu comme furtif puisque sa vitesse très élevée devait faire croire aux radaristes soviétiques que c’était un spot parasite. Evidemment ils n’y ont cru qu’un temps…

 
Membre

Et question un peu à part concernant le sr-71, bien que il fut grandement en avance sur son temps, est ce que selon son altitude de service la forme de son fuselage et tout l’électronnique embarquée on pouvait considérer le sr-71 comme un furtif?

Je ne pense pas qu’il soit furtif, il était taillé pour la vitesse et l’altitude… de toute façon la furtivité ne lui aurrait été d’aucune utilité, il était innaccessible pour un autre avion…Et si tu veux dire qu’il était furtif par son altitude et sa vitesse et bien à mon avis non, la preuve qu’il n’était pas furtif est que les russes ont tiré 3500 missiles sur lui sans jamais l’atteindre 😯 (d’après ce que je sais)

Donc pas furtif…logiquement.

jojo qui aime le Blackbird 😈

 
Membre

Oui mais la furtivité n’est t’elle pas faite pour rendre un avion invisible? Car certe le blackbird était intouchable (même pour les mig-31) mais si il avait une présence au radar cela le trahissait et révêler donc une présence Américaine, or le sr-71 est un avion espion, et le principe d’un espion n’est t’il pas d’être invisible? Je crois que sa doit être à cause de se détail que le u-2 a foutu le sr-71 à la retraite…dommage, car nous somme tous d’accords pour dire que le sr-71 est l’avion le plus incroyable et magnifique que l’homme a pus construire (du moins c’est mon avis).

 
Membre

Salut!

Le U2 n’était pas plus invisible que le blackbird…il a d’ailleur été descendu à deux reprises par les soviétiques contrairement au blackbird.
Donc pour moi le but des avions espions à l’époque n’était pas de passer inaperçue (le U2 n’avait pas non plus de ligne furtives) mais plutôt de prendre des photos tranquilement le plus haut possible…les Soviétiques se doutaient que des avions espions survolaient leur territoire…du moins il s’en sont rendu compte au bout d’un moment.

Je crois que sa doit être à cause de se détail que le u-2 a foutu le sr-71 à la retraite

Ce sont les satellites qui ont foutu le blackbird à la retraite…le temps des avions espions est révolu depuis l’apparition des satellites espions. Ca serait pas plûtôt le blackbird qui a mis le U2 à la retraite? Ca serait plus logique si on compare les performances…

Le SR 71 l’avion le plus magnifique? Ah c’est un terrain dangeureux sur lequel tu t’aventures :mrgreen: Moi ma préférance va au concorde…mais le BB est une machine sublime aussi 😉

jojo à ton service aérofluffman!

 
Participant

Ce n’est pas parce qu’il n’a jamais été touché qu’il est intouchable… 👿

Je vous rappelle que la plupart des missiles sont deux fois plus rapide que lui, et qu’ils n’ont aucunes limites d’altitude… 😀
S’il ne l’ont pas touché c’est parce que leur propulseur ne fonctionne pas indéfiniment… 😆

Un Mig 25 ou 31 en patrouille qui croise un SR 71, s’ils ne sont pas trop éloignés et c’est un BB par terre 😕
Ces MIGs sont à 300 km/h près aussi rapides, et un missile tiré à moins de 100 km de distance et c’en est fait du BB… 😀

 
Membre

Salut les furtifs :mrgreen: ,

Recapitulons sur le Blackbird:

* En effet le SR-71 remplaça le U-2 (mais pas dans tous les cas) surtout pour les survol de l’URSS et de la Chine après l’affaire Gary Powers en 1960.(http://avions.legendaires.free.fr/sr71.php) et il fut plus efficace que les premiers satellites espions, car plus simple et plus rapide à mettre en oeuvre.
NOTA: Dans les années 90, faute de BB (et de drones et de satellites adaptés) en pour la guerre des Balkans, le renseignement américains commanda des photos de reco stratégique de la Bosnie aux………français avec nos bon vieux Mirage IVP et sa nacelle Reco CT-52 :mrgreen:
(« En 1988…Le Mirage IVP est alors le seul avion de reconnaissance stratégique au monde, avec le U2, toutefois peu adapté à certaines missions en raison de son plafond trop haut et de sa vitesse subsonique…. »; » Opération Deliberate Force (29 août – 14 septembre 1995) [modifier]
Un nombre inconnu de Mirage IV de la BA 118 participe avec quelques Mirage 2000D à l’opération Deliberate Force de l’OTAN/ONU en Bosnie, visant à sécuriser les éléments de la FORPRONU dans leurs « zones neutres » (safe areas) par la destruction de l’artillerie, des postes de commandement, des installations militaires et des moyens de communication de la Bosnian Serb Army (BSA) »)

** En sus de sa vitesse propre, le SR-71 ETAIT quand même un pionnier en matière de furtivité, sa forme (notamment ses apex) et sa peinture noire antiréflexion en témoigne (qui donna le surnom de Blackbird)
…mais cela ne dura pas longtemps cette ‘pseudo-invisibilité’ et « ….ne fut jamais démontrée, les nouveaux radars d’alerte russe ayant rapidement rendu caduque la théorie de la furtivité basée sur la très haute vitesse » (source, « Les secrets des avions furtifs; Air & Cosmos HS 17H« )

@le chat de tom wrote:

Ce n’est pas parce qu’il n’a jamais été touché qu’il est intouchable… 👿
Je vous rappelle que la plupart des missiles sont deux fois plus rapide que lui, et qu’ils n’ont aucunes limites d’altitude… :D***
S’il ne l’ont pas touché c’est parce que leur propulseur ne fonctionne pas indéfiniment… 😆

Un Mig 25 ou 31 en patrouille qui croise un SR 71, s’ils ne sont pas trop éloignés et c’est un BB par terre 😕
Ces MIGs sont à 300 km/h près aussi rapides, et un missile tiré à moins de 100 km de distance et c’en est fait du BB… 😀

*** Certes mais je serais plus nuancé, faut compter le contexte avec les missiles de l’époque pas les modernes:
« Le SR-71 a été utilisé durant toute la guerre froide à des fins de surveillance et d’espionnage photographique. Il a notamment photographié tous les sites secrets de l’URSS et 2 500 missiles ont été tirés contre lui à ces occasions sans jamais parvenir à l’atteindre. Les missiles russes n’allaient pas à plus de 2200km/h or en vol l’avion ne passait presque jamais en dessous de la barre des 2400km/h, soit mach2 [reprise de Wiki] »
La suprématie de la vitesse du beau jouet BB Mach3+ (1968) ne fut en effet que de courte durée avant l’arrivée des premiers FOXBAT entrée en service en 1970/72.

Retour au plan général de la furtivité actuelle, la base de tout, la SER des qlqs jets:

Vus de l’arrière c’est une autre paire de manche (pas à air 😆 ) car si les entrées d’air et surtout les aubes de réacteurs sont déjà un problème majeur de SER, résolu en partie.
QUID des trous béants à l’arrière des moteurs (sans compter la signature IR).
Le problème était résolu en majeure partie sur le F-117, car l’appareil abattu en Serbie est dût surtout à une faute de stratégie USAF (ne jamais repasser 2 fois par le même chemin) et l’astuce du commandement Serbe (usage du ‘maillage’ de téléphonie mobile et observation visuelles) + un réglage de radar passif Serbe, le missile SAM-3 Goa a été guidé par un radar Low Bow disposant d’un système de visée passive. En l’occurence, un capteur TV. Sytème très pratique dans le cas où, par exemple, le radar de tir est brouillé, pour guider le missile (« Colonel Dani Zoltan, in 1999, commanded the 3rd battery of the 250th Missile Brigade »; Guerre du Kosovo, 27mars 1999).

Quand au F-22 il a peut-être une petite chance, c’est l’avenir qui nous le dira….sait-on jamais, une guerre contre les martiens :mrgreen: .

 
Membre

que de commentaires sur ce sujet ! mais je vais quand même me permettre d’en rajouter une couche !

LE SR-71 : conçu pour remplacer le U-2 , sa principale caractéristique était la haute vitesse. Son aérodynamique a donc été influencé e sur ce point et lui a donné cette forme trés arrondie (un peu en coque de bateau) c’était la meileure solution pour croiser à Mach 3 et dan sla fiche programme, il était demandé, si possible, de minimiser sa SER , c’est donc un concours de circonstances car on s’est rendu compte qu’avec des formes courbes , il était trés discret (voir par la suite les dessins d’artistes du prototype F-19)!

LE F-117 principale caractéristique : la furtivité à altitue moyenne et haute, d’où cette conception avec entrées d’air sur le dessus pour les masquer aux radars au sol( au détriment d’une aérodynamique plus eficace, ça vole comme un fer à repasser)
Pour ce qui est des communications, le F-117 vole avec des systèmes passifs (FLIR) et je pense qu’il en de même pour ses systèmes radios ! si il reçoit l’ordre de faire demi-tour avant attaque, ça sera sur des ondes cryptées qu’il sera le seul à reçevoir ! C’est seulement si le pilote décide de répondre à ce message, qu’il risque de trahir sa position!
quand à l’angle selon lequel un appareil furtif est illuminé, les plans de vol sont conçus pour éviter certaines zones + denses de radars et si l’appareil fait demi-tour avant d’attaquer, il dispose , de plus, d’une réserve de carburant et peut choisir un trajet de retour plus sûr !

Le F-22 est tellement puissant en terme de calcul que l’ordinateur de bord analyse toutes les ondes émises et sous quel angle et peut signaler au pilote un couloir plus sûr !

 
Participant

@rainbow wrote:

Certes mais je serais plus nuancé, faut compter le contexte avec les missiles de l’époque pas les modernes:
« Le SR-71 a été utilisé durant toute la guerre froide à des fins de surveillance et d’espionnage photographique. Il a notamment photographié tous les sites secrets de l’URSS et 2 500 missiles ont été tirés contre lui à ces occasions sans jamais parvenir à l’atteindre. Les missiles russes n’allaient pas à plus de 2200km/h or en vol l’avion ne passait presque jamais en dessous de la barre des 2400km/h, soit mach2 [reprise de Wiki] »
La suprématie de la vitesse du beau jouet BB Mach3+ (1968) ne fut en effet que de courte durée avant l’arrivée des premiers FOXBAT entrée en service en 1970/72.

Certes mais ces 2500 missiles dont tu parles sont en quasi totalité des missiles sol-air qui devaient en plus de la distance grimper depuis le sol jusqu’à l’altitude de leur cible ce qui occasionnait une surconsommation et une vitesse plus faible, ils tombaient à court de combustible avant d’atteindre leurs cible…
Je voulait surtout parler des missiles air air qui filaient déjà à Mach 4 à l’époque, à l’instar du R-33 et du R-40 par exemple, qui étaient embarqués sur les MIG 25 et 31. Un missile bien placé et c’en était fini du BB, c’est juste un coup de chance qu’on en ait perdu aucun… 🙄

 
Membre

Mais rho la la, c’est quoi cette mauvaise foie. Le BB avait vraimetn du potentiel il faut l’admettre, tu as l’air de dire que si il a eut une brillante carrière c’est à cause d’un malheureux concours de circonstance, moi je touve que c’est de ta part une maivaise foie assez pronocer 🙁 .
Car certe à l’époque y avait des missiles à mach 4, mais ces derniers n’atteignait pas non plus cette vitesse dans l’instant, il lui fallait bien le temps de l’accélération, or le BB Arrivant dans le territoire ennemis en un peu plus de mach 2 il appuyer un peu plus sur le champignon pour semer le missile.
Et d’ailleurs il me semble aussi que le mig 25/31 n’avez pas un plafond aussi éléver que le BB.

Moi je prendrai la défense du sr-71 jusqu’au bout, en tant que l’un de mes avions favoris je n’ai pas envie que il soit représenter comme un avion qui avait plus de chance que de potentiel. nan :mrgreen:

 
Participant

Non bien sur j’aime aussi le SR-71, je voulais juste dire qu’il n’était pas infaillible… 😉
Il faut relativiser, il avait bien sûr un potentiel prouvé d’ailleurs par sa brillante carrière, mais toutefois c’est une chance qu’aucunes pertes ne soient à déplorer (exemple de l’unique F-117 abattu ou du U-2 de Gary Powers).

@gwenadu wrote:

Et d’ailleurs il me semble aussi que les MIG 25 et 31 n’avaient pas un plafond aussi élevé que le BB.

Juste pour info : 😉
@Wikipédia wrote:

Le record d’altitude du Blackbird est de 26000 m, celui du Mig 25 (prototype) est de 36000 m et enfin celui du Mig 31 (prototype) est de 37000 m.

 
Membre

Moi j’étais toujours persuadé que le sr-71 avait le records d’altitude, et maintenant j’apprends que c’est le mig! J’vais bientôt apprendre que le f-35 était enfaite une grosse blague?!

Moauis, je peux l’admettre, mais ça m’étonnerait que se soit leurs altitudes de service, ils ont juste percé le plafond 2 secondes pour le guiness book, mais le BB lui on va pas encore lui retiré son records de vitesse de si tôt (du moins piloté par des humains).

 
Participant

Certes il est l’appareil à turboréacteurs le plus rapide et il n’est pas près d’être battu sur ce point là…
Mais n’oublie pas le X-15 qui certes est propulsé par des fusées, mais il est bien habité par un pilote. 😉

Pour info, l’altitude de croisière du Blackbird est de 24000 m, contre 21000 pour les MIG 25 et 31.

 
Membre

Dans les années 90, faute de BB (et de drones et de satellites adaptés) en pour la guerre des Balkans, le renseignement américains commanda des photos de reco stratégique de la Bosnie aux………français avec nos bon vieux Mirage IVP et sa nacelle Reco CT-52
(« En 1988…Le Mirage IVP est alors le seul avion de reconnaissance stratégique au monde, avec le U2, toutefois peu adapté à certaines missions en raison de son plafond trop haut et de sa vitesse subsonique…. »; »

😆 😆 ils ont envoyés des mirages 4 en Bosnie?? hé hé i me surprenent le francais je les croyaient plus moumounes que sa!! non mais sérieux des vieilles minounes pour une reco stratégique tant qua faire yaurait pu envoyer des f-18 américain avec une nacelle flir… sa aurait fait la meme job…

 
Membre

Non seulement il écrit fort mal le bougre, mais en plus c’est grammairement incompréhensible.

Kaine iou ripit plz ?

 
Membre

A propos d’avions furtifs et de radars, un article de Yves Pagot et Bruno Etchenic pour le portail des passionnés de l’aviation :

partie 1

partie 2

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.