Le musée des 2 guerres mondiales

Si vous êtes sur Londres, vous ne devez pas rater le musée d’Hendon, mais n’oubliez pas l’Imperial War Museum, surtout si vous aimez l’histoire militaire du 20ème siècle. Encore un musée exceptionnel dont seul les anglo-saxons ont le secret (ou la volonté).

Logo - Imperial War Museum de LondresAprès avoir revisité pour la seconde fois le musée d’Hendon de Londres, j’ai décidé de voir l’Imperial War Museum. Avant d’y arriver, j’avais deux fausses idées en tête : d’abord que 3 heures devraient largement me suffire pour faire le tour, et ensuite, qu’il y aurait des sections sur guerres coloniales du 19ème qui m’intéresseraient moins. Et bien, je me suis trompé ! Premièrement par ce qu’avec ces 6 niveaux et ces nombreuses galeries, ce musée est très dense et riche. Deuxièmement, parce qu’il se consacre exclusivement au 20ème siècle et principalement aux deux guerres mondiales, périodes, au combien, importantes pour l’aviation militaire.

Focke-Wulf Fw 190 - Imperial War Museum de LondresRien ne laisse présager de l’extérieur la qualité et la quantité de pièces, dont certaines très rares, que contient, l’Imperial War Museum. Ce bâtiment victorien, bien que très joli, n’a rien de spectaculaire à Londres, sauf peut-être, les deux imposants canons navals de 381mm sur le parvis de l’entrée. A l’intérieur, on commence par le sous-sol : un immense labyrinthe chronologique, qui débute avant la guerre 14-18, pour ce terminer sur les conflits de l’après-guerre jusqu’en Irak. Cette partie est exceptionnellement documentés en photos et vidéos bien sur, mais surtout en milliers de pièces (Armes, objets, lettres, panneaux, maquettes…) d’une rare densité et exhaustivité. Je crois que toutes les différentes armes (de petit calibre) de la Seconde Guerre mondiale y sont représentées, toute armée confondue. Deux salles spéciales «Experience» vous permettent de revivre en immersion totale le Blitz et les tranchés de 14-18. Coté aviation, beaucoup de petites pièces, mais surtout de très belles maquettes à grande échelle et superbement détaillées.

Grande galerie - Imperial War Museum de LondresAprès ce niveau où l’on pourrait y passer des heures, on rejoint le rez-de-chaussée et sa grande galerie. Malgré un rangement soigné, c’est une véritable caverne d’Ali baba, où l’on retrouve des chars, des blindés, des véhicules de transports, des avions… L’inventaire serait trop long ici, mais les amateurs de blindés seront ravis, ceux d’aviation aussi : RAF SE5Sopwith CamelHeinkel He 162P-51 MustangFw 190,Spitfire Mk 1AFieseler Fi 103 (V-1)… Le tout suspendu dans ce gigantesque hall. Posé mais debout face à face, un V-2 et un missile Polaris. J’ai apprécié aussi le gros char de la Première Guerre mondiale et les 2 mini-sous-marins italiens et allemands.

Fuselage d'Avro Lancaster - Imperial War Museum de LondresAu premier étage, vous attendent encore quelques belles surprises aéronautiques. Le tronçon avant d’un Avro Lacaster Mk 1, vous permet d’apprécier le poste de pilotage et la tourelle avant. Même chose pour un H.P. Halifax, mais en plus vous pouvez monter dedans ! Enfin la pièce rare : la section centrale d’un chasseur A6M5 «Zero» récupéré à la fin de la guerre. Autres pièces d’exception, mais moins impressionnantes, le fuselage et le moteur DB601A du Bf 110 de Rudoph Hess. Sinon le reste est composé de différentes pièces d’artillerie, et de galeries sur «the secret war» et les décorations.

Reste d'un Zero - Imperial War Museum de LondresLe 2ème étage permet essentiellement d’approcher les appareils suspendus, mais une galerie de peinture de guerre (si j’ose dire) est vraiment intéressante.

Les 3ème et 4ème niveaux, qui permettent une vue sur la galerie et sur le P-51 qui trône en haut (au lieu du Spit au passage) accueillent surtout une dizaine de galeries sur l’Holocauste. Reconstitution du camp d’Auschwitz, photographies troublantes et mise en scène typiquement britannique, ne vous laisseront pas de marbre. Dommage de terminer ce musée d’exception sur ces événements trop fortement rendus.

Pour conclure, un beau musée à visiter pour les passionnés des 2 guerres mondiales, quelque soit votre «spécialité» vous y trouverez votre compte… en plus c’est gratuit. Rien pour cela : Vive l’Angleterre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom