856642_501914773184337_1387361680_oJ’ai toujours entendu parler du meeting de la Ferté Alais, les passionnés n’ont que ce mot à la bouche « la Ferté ». Cette année j’ai donc réservé mon week-end de Pentecôte et je suis monté en région parisienne pour assister à la 41ème édition de ce fameux meeting.

Arrivé tôt le samedi matin sur l’aérodrome de Cerny-la Ferté Alais, j’ai tout de suite été surpris par l’organisation exceptionnelle. Aucun des meetings que j’ai pu faire jusqu’à présent n’arrive à la cheville de celui-ci.

Le cadre de l’aérodrome est vraiment superbe, on arrive là-bas et on se retrouve en face de plus de 100 avions légendaires que l’on voit habituellement en photo ou dans des reportages. On en prend déjà plein les yeux rien qu’avec l’exposition statique.

Au fil des allées où les avions sont exposés, vous passez de 14-18 à 39-45 en passant par les avions d’après guerre en encore les avions de voltige actuels. Imaginez-vous pouvoir vous approchez des plus célèbres warbirds tels qu’un Spitfire, un P-40 un P-51, un Seafury, du magnifique P-38 Red bull. Il était également possible de visiter certains appareil comme des DC3 ou encore le PBY Catalina que l’équipage anglais m’a invité à visiter (un moment hors du temps). À l’occasion des 100 ans de la première traversée de la Méditerranée par Roland Garros, le Morane H était l’avion phare de cette 41ème édition.

Tous ces avions s’étalent là devant vous si bien que l’on ne sait plus ou regardez. Ils sont tous superbes, magnifiquement entretenus et c’est là qu’on se rend compte que le travail d’entretien et de restauration pour certains d’entre eux est absolument colossal.

En début d’après-midi, les machines que l’on a pu observer dans la matinée reprennent vie et quittent une à une le parking pour s’aligner en bout de piste. Le temps s’arrête, et on embarque pour une fabuleuse aventure. Les avions se succèdent dans le ciel, vous avez parfois jusqu’à dix avions qui évoluent au-dessus de vos têtes !

946968_666343976715554_1917835655_nDes patrouilles de Stamp , de Junkers… A moment donné huit T6 plongent vers le sol et reproduisent un bombardement, vous entendez les avions siffler et quand ils passent en « radada » au-dessus de la piste des explosions pyrotechniques sont déclenchées. Le rendu est juste superbe bluffant, c’est du très grand spectacle. La marine a également participé au meeting avec la participation de la 4F et son Hawkeye. Etaient également présent une patrouille de SEM de la 17F et une patrouille (très bruyante) de Rafale de la 11F. Nous avons également assisté au show d’un 737 d’Europe Airpost.

DSC05851Enfin, la patrouille de France a effectué son avant-première 2013 avant son grand meeting de la semaine prochaine qui aura lieu sur la base de Salon de Provence (je vous conseille d’y assister aux vues du nombres de patrouilles qui seront présentes) tout comme l’EVAA qui a innové avec un vol en duo, il s’agissait plus d’une chorégraphie aérienne que de voltige à deux à mon goût.

Cet événement aéronautique est aussi un lieu de rencontre, vous y croiserez grand nombre de passionnés et de pilotes d’exceptions, d’artistes aéronautiques comme Dominique Gabillé, un artiste peintre sur cuir qui ornent les blousons des présentateurs du « Rafale Solo Display » ou encore le célèbre dessinateur connu pour ses Pin-up, Romain Hugault (il est également le dessinateur de l’affiche du meeting depuis quelques années). J’y ai également croisé quelques lecteurs d’Avionslegendaires.net fort sympathiques. il  a attiré cette année quelques 24 000 personnes soit un peu moins que l’année dernière.

Malgré une météo capricieuse, ce meeting fut exceptionnel et je vous encourage à tous, dès à présent, à réserver votre week-end de Pentecôte de 2014 afin d’aller à la Ferté pour vivre ce rendez vous qu’il ne faut absolument pas manquer (pour ma part c’est déjà réservé).

Quelques photos prises lors du meeting

©Photos : Sebastien Balbastre  & François Poquillon ; Affiche ©AJBS

4 COMMENTAIRES

  1. Sympa. ^^
    C’est tout simplement le meilleur meeting d’Europe. Chaque année malgré les classiques (le « TORA TORA TORA », la PAF) ils essayent d’innover (passage du 737, parodie du transport de la fusée américaine par Hugues Duval et son cricri…).

    PS : Pour ceux qui habitent loin de Salon de provence, le meeting sera en partie retransmis samedi sur France 2.

    @+
    vieaero

  2. Bonjour

    Je chercher désespérément comment s’y rendre sans voiture, savez vous s’il y a des navettes ou autre ?

    Merci d’avance

    • Bonsoir

      Par le train en venant de Paris (par exemple) Gare du RER D La ferté-Alais
      Ensuite petite marche a pied d’ environ 1.5Km à 2Km (ça monte un peu)

      Salutations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom