Le dimanche 28 Août 2016, sur l’aérodrome de Verdun-Sommedieue, s’est tenu le grand meeting aérien du centenaire de la Grande Guerre. Un des objectifs forts du meeting, était de commémorer le centenaire de la bataille de Verdun mais aussi de rendre hommage aux forces de l’air qui ont grandement contribué au bouleversement tactique de la bataille et marqué un tournant dans l’histoire de l’aviation. 

Lorsque l’offensive de février 1916 est déclenchée, Verdun ne dispose que de 70 appareils, avec 4 escadrilles, une section de photographie aérienne et 2 compagnies d’aérostiers. En face, les Allemands disposent de 22 escadrilles et 280 avions. Leur supériorité est écrasante. Nos armées terrestres sont aveugles.

Alors Pétain convoque Tricornot De Rose, lui confie le commandement de 8 escadrilles de Nieuport supplémentaires et lui donne carte blanche avec la mission de balayer le ciel de Verdun. Quelques semaines plus tard, grâce à “l’esprit chasse” et aux méthodes introduites par De Rose, la situation se rétablit.

L’année 1916 fut une année charnière dans l’histoire de l’aviation militaire dans le sens où celle-ci s’imposa comme une arme essentielle dans la préparation et l’exécution des offensives terrestres. La bataille de Verdun fut la première bataille qui commença par une lutte pour la supériorité aérienne.

« La victoire aérienne doit précéder la victoire terrestre dont elle est un des éléments et le gage. Il faut aller chercher l’ennemi chez lui et le détruire » – Commandant du Peuty, chef du Service aéronautique, 1917

Cette importance du facteur aérien fut intégrée par les alliés et appliquée lors de la bataille de la Somme. Depuis, le combat pour acquérir la maîtrise de l’air est devenu le gage indispensable de la victoire dans les batailles terrestres.

Cette journée a permis de présenter des avions de toutes les époques, en allant des débuts de l’aviation avec le Blériot XI ou le Morane Type H jusqu’au Rafale, en passant évidemment par les chasseurs de la Première Guerre représenté par le Nieuport 28.

Les photos du meeting ci-dessous ont été réalisées par Franck Guignard, que nous remercions de nous avoir autorisés à les publier sur le site.

1 COMMENTAIRE

  1. Enfin !
    Enfin quelque chose de superbe et digne après la honte des commémorations au sol… ( rappelez vous , le footing de jeunes au milieu des tombes… 🙁 )
    Merci de cet article, le volet aérien de Verdun est systématiquement oublié. Et superbes prises de vues. 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom