10989740_906088012748095_5176856859961382145_oCe week end se déroulait la première édition de la Féria de l’air à Nimes, avec la journée du samedi consacré à un forum de formations aéronautiques et le dimanche aux présentations en vol. On peut dire que pour une première édition nous avons été gâté avec un plateau extraordinaire! Il y en avait pour tous les gouts, de la voltige aux jets en passant par les warbirds. Bref un régal pour les yeux d’autant plus que le soleil était au rendez-vous et que le mercure frôlait les 28°.

Nous sommes donc arrivés dimanche dans la matinée sur l’ancienne base aéronavale de Nîmes-Garons et nous pouvions déjà constater l’affluence, quelques dizaines de minutes d’attente ont été nécessaires afin de pouvoir accéder au parking auquel nous avions droit grâce aux pré-ventes, sans cela il fallait se garer à l’extérieur de l’aérodrome sur des parkings desservis par des navettes gratuites.

Une fois sur le tarmac de l’ancienne base les yeux et les jambes n’arrivent plus à se coordonner ne sachant vers quel avion se tourner en premier tant il y en avait ! La grande majorité des avions étaient en exposition statique ce qui permettait au public de les approcher de près et peu avant leur démonstration les avions étaient amenés vers la zone de mise en route puis ramené en exposition après leur vol. On voit ça sur peu de meeting et il est bon de noter l’effort des organisateurs de laisser les avions proches du public malgré les difficultés de mise en oeuvre en terme de manoeuvre et de sécurité que cela représente.

Le début de show a été assuré par la team Cricri qui a assuré un vol en patrouille impressionnant du fait de la taille des machines. Nous avons ensuite eu droit à un duo de Dassault Flamant. Il faut également noter la présence exceptionnelle d’un Dewoitine D.26 venu de Suisse (voir la fiche du D.27), pour son tout premier meeting depuis sa restauration: un pur chef d’oeuvre !

thumb_DSC07158_1024La Base de Nimes étant en pleine reconversion pour recevoir l’ensemble de la flotte de la sécurité civile d’ici mars 2017 nous avons pu avoir une démonstration de sauvetage d’un EC145, toujours spectaculaire au moment du treuillage, mais aussi des largages de Dash 8 Tracker et CL415 “Pélican“  sous l’oeil avertit d’un PBY Catalinales pompiers du ciel ont ravi l’ensemble du public!

La voltige a coupé le souffle à plus d’un avec la démonstration de l’EVAA assuré par le Cne Busque, suivi ensuite par un duo Pitts-Cap du plus bel effet, plus douce la voltige en planeur était également présente. Enfin, le Cap-231 de l’équipe de voltige de l’Herault est clore ce chapitre.

Les aficionados d’ailes anciennes n’étaient pas en reste avec au programme du Spitfire, du P-51 mustang du Sea Fury et du Corsair: des avions de légendes que les associations de sauvegarde de patrimoine aéronautique arrivent à conserver avec succès !

Enfin nous avons été séduit par les Rafales (pas moins de 5 au parking). En effet, marins et aviateurs sont venus à la rencontre du public avec tout d’abord le solo display Rafale dans sa livrée Tiger Meet qui a ravi petits et grands tant par son agilité que par sa puissance. En guise de bouquet final, une patrouille de Rafale marine enchainant les passages bas et rapides au dessus de la piste ont permis aux spoters de s’en donner à coeur joie!

Ce meeting et sans aucun doute l’un des plus réussis du sud de la France et rivalise déjà avec les autres meetings nationaux du fait de la qualité du spectacle aérien proposé. En revanche les organisateurs ont du faire face à quelques problèmes d’affluence, notamment le nombre de parking étaient insuffisants tout comme la restauration sur place. Ceci étant dit c’était une première, il faut donc être indulgent. Nous sommes certains que le prochain sera parfait.

NDLR : Pour le statique, consultez le reportage de Bernard

© Photos : Laurène Bocognano & François Poquillon pour Avionslegendaires.net 

4 COMMENTAIRES

  1. Bravo François, joli reportage et belles photos. J’y étais et je m’apprêtais à faire un petit article et à envoyer mes photos mais j’ai surtout des photos au sol. Je ferai un petit article pour compléter le tien. Très belle journée et… beaucoup de monde!
    Dommage qu’on ne se soit pas connus avant!

  2. clairement l’affluence, les conditions d’accés, le nombre de place dans les parkings, l’absence totale de fléchage ont été un problème. aucun membre de l’organisation en dehors des lieux pour donner les informations utiles. les gendarmes (nombreux) se sont substitué à l’organisation défaillante pour informer les usagers . je les en remercie. soyons indulgents, mais…

    • En effet le meeting a été victime de son succès mais mettons nous à la place des organisateurs, difficile de tout prévoir pour un premier, ils n’avaient aucun moyen de connaitre à l’avance le nombre éventuel de participant. Concernant les membres de l’organisation à l’extérieur j’ai pu en croiser quelques uns mais pas assez nombreux certes. Apres difficile d’agrandir les parkings sur place; quand il n’y a plus de place; il n’y plus de place c’est pour cela que l’organisation a mis en place un sytème de navette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom