Douglas AC-47 Spooky

Douglas AC-47 Spooky


Fiche descriptive

Appareil : Douglas AC-47 Spooky
Constructeur : Douglas Aircraft Company
Désignation : AC-47D
Nom / Surnom : Spooky
Code allié / OTAN :
Variante : Puff
Mise en service : 1964
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions d'attaque
Rôle et missions : Avion d'attaque au sol, d'appui aérien rapproché, canonnière volante

Histoire

Douglas AC-47 Spooky :
Le premier gunship de l'histoire

En dépit d’une entrée en service en 1941 et d’une carrière militaire au sein de l’USAF qui s’arrêta à la guerre de Corée, l’avion de transport C-47 Skytrain a connu une seconde vie durant la guerre du Vietnam lorsqu’il fut converti en « gunship », donnant naissance au Douglas AC-47 « Spooky ».

A la fin de l’année 1960, l’AFSC (Air Force System Command) entame un programme d’expérimentations dans le but de mettre au point une « canonnière volante » destinée à être employée dans les opérations du Sud-Est asiatique. Ce programme est appelé « Project Gunship I » et débute avec la transformation du Douglas C-47. Il est désigné officiellement FC-47D (Fighter Cargo) pour devenir un peu plus tard AC-47D (Attack Cargo). L’US Air Force a alors converti 53 Dakota pour qu’ils puissent remplir ces missions de combat.

L’AC-47D était une solution provisoire destinée à l’appui aérien rapproché (Close Air Support ou CAS) pour les forces terrestres amies. Il a été armé avec 3 miniguns General Electric SUU-11A de 7,62 mm pour assurer cette mission. Deux armes furent montés à bâbord à l’emplacement des 5èmes et 6èmes fenêtres. Le troisième système de canon était, quant à lui, à la porte de soute de la cabine. Les appareils chargeaient pour chaque sorties de quoi tirer 16500 cartouches. Les armes pouvaient tirer à l’unisson pour un effet maximum ou individuellement selon la situation. Par manque de miniguns, l’USAF les remplaça par 10 mitrailleuses Browning AN/M2.

Un peu plus tard, les miniguns SUU-11A furent remplacés par des Gatling GE MXU-470/A spécialement prévues pour ces missions de soutien des troupes et d’attaque. Pour les missions de nuit, l’avion emportait 48 fusées éclairantes Mk24 qui pouvaient briller pendant 3 minutes. Le loadmaster armait et larguait les fusées dès que le pilote lui en donnait l’ordre au moyen d’une lampe de cabine (comme pour le largage de parachutistes).

Pour le reste, l’allure externe du C-47 Skytrain était intact. Les AC-47 restaient propulsés par deux moteurs à pistons radiaux Pratt & Whitney R-1830 de 1200 chevaux chacun, entraînant des hélices tripales. L’équipage était composé de huit membre dont deux pilotes, un navigateur, un ingénieur de vol, un arrimeur, deux artilleurs, et un observateur (généralement de l’armée sud-vietnamienne).

La vitesse d’évolution du Spooky durant les manœuvres d’attaque était de 220 km/h. Pendant ce temps, les canons tiraient 6000 coups à la minute qui pouvaient se concentrer dans un cercle d’environ 50m de diamètre. Les altitudes d’engagement variaient de 2.500 à 3.000 pieds.

Les premiers AC-47 entrèrent en service opérationnel en décembre 1964 avec le code radio « Spooky ». Ils sont spécifiquement mis en première ligne pour arrêter les attaques ennemies et participer aux opérations de soutien des troupes au sol. De 1964 à 1969, les AC-47 défendirent près de 4000 villages, postes isolés ou places fortes. Ils tirèrent près de 100 millions de coups et abattirent plus de 5000 soldats ennemis.

Les Spooky pouvaient se relayer pendant plusieurs jours sur une zone afin d’y déloger l’ennemi ou pour assurer la protection de GI. Il arrivait parfois que 4 appareils traitaient un objectif en même temps ! Non seulement les AC-47 semaient la panique dans les rangs ennemis, mais en plus stimulaient l’ardeur des défenseurs, en particulier la nuit !

Comme le programme fut un franc succès, tant technique que militaire, l’USAF créa le 4th ACS (Air Commando Squadron) en août 1965. Ce fut la première unité complètement opérationnelle sur cette machine. Le 4th ACS était basé à Tan Son Nhut, mais avait également de nombreux détachements dans tout le Sud-Vietnam. En novembre 1965, le 4th ACS disposait de 16 AC-47 opérationnels et de 4 avions de réserve.

Durant les années suivantes, deux autres unités furent également créées. Le 3rd ACS et le 5th ACS formeront ainsi avec le 4th, le 14th ACW (Air Commando Wing). Celui-ci sera transformé en Special Operations Wing en août 1968. Il est à noter que des C-47 de transport sont arrivés au Vietnam en février 1962 mais que ceux-ci étaient strictement utilisés pour l’illumination des pistes, comme « flareships« .

Au total, ce sont 53 C-47 qui ont été transformés en AC-47D Spooky. Environ 41 appareils ont servi durant la guerre du Vietnam. Les données recensent la perte de 12 appareils au combat sur un total de 19 aéronefs détruits. Malgré ses qualités de destruction indéniables, l’avion était loin d’être invulnérable à toutes les sortes de dangers du champs de bataille. Comme il était lent et mal protégé, les forces ennemies réussirent en descendre à de nombreuses reprises, y compris avec des armes de calibre moyen.

L’aéronef était aussi affectueusement surnommé « Puff« . On lui attribua ce sobriquet en lien avec la chanson « Puff, the Magic Dragon« . Cette appellation est peut-être à relier aux descriptions faites par un reporter militaire de « Star & Stripes » qui a vécu l’attaque d’un AC-47 de l’intérieur des fortifications dans le delta du Mékong. Evoquant une attaque de dragon, il relata l’effet dévastateur de l’attaque sur le moral des soldats Viet Congs, quand ils voyaient les balles traçantes descendre du ciel conjugué au rugissement des moteurs. Des documents Viet Congs, saisis plus tard, attestent de ces « attaques de terrifiants dragons ».

La plupart des AC-47 Spooky ont ensuite été transmis à la force aérienne sud-vietnamienne lors du retrait américain. Hors des États-Unis et du Sud-Vietnam, ces gunship ont été utilisés par le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, les Philippines, la Rhodésie, l’Afrique du Sud, et la Thaïlande. Malgré leur âge, certaines forces aériennes réutiliseront des Spooky retirés des stocks de l’USAF. La Colombie et le Salvador l’utiliseront pour des missions de contre-insurrection.

L’AC-47 reste pour l’histoire une plate-forme d’une puissance l’extrême. L’USAF lui trouvera de dignes héritiers en transformant d’autres appareils de transport comme le C-130 Hercules (Project Gunship II) et le Fairchild C-119 (Project Gunship III). Ces programmes aboutiront à l’AC-130 Spectre et au AC-119 Shadow.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Douglas AC-47D Spooky
Envergure : 29.41 m
Longueur : 19.43 m
Hauteur : 5.18 m
Motorisation : 2 moteurs Pratt & Whitney R-1830-92
Puissance totale : 2 x 1200 ch.
Armement : 3 miniguns General Electric GAU-2/M134 de 7.62 mm
ou 10 mitrailleuses Browning AN/M2 de .30 in
48 fusées Mk 24
Charge utile :
Poids en charge : 14900 kg
Vitesse max. : 375 km/h
Plafond pratique : 8050 m
Distance max. : 3500 Km
Equipage : 8
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Douglas AC-47 Spooky

Profil Couleur

Profil couleur du Douglas AC-47 Spooky

Vidéo

Mission d'un AC-47 au Vietnam

A voir également

0
Au début des années 60, l'URSS s'intéressa de près au concept de voilure à géométrie variable sur lequel les Américains travaillaient également. Ce principe...

0
Les MiG-27 sont des variantes du MiG-23 à flèche variable optimisés pour l'attaque au sol. La désignation MiG-27 s'est à l'origine appliquée à une...

0
Le A-5 Vigilante (anciennement connu sous la désignation de A3J) fut à l'origine conçu comme appareil d'assaut tout temps pour ensuite devenir bombardierstratégique embarqué...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.