Chasseurs de l’entre-deux-guerres

Avions de chasse et avions de combat de l’entre-deux-guerres

Durant de nombreuses années, après la fin de la guerre 14-18, les avions de chasse, tous monomoteurs, sont restés en grande majorité des biplans. Cette formule, héritée des débuts de l’aviation militaire, garantissaient la meilleure portance des plans et une maniabilité excellente. Certains constructeurs vont sortir de ce schéma traditionnel de configuration d’ailes pour produire les premiers monoplans, généralement avec une voilure haute ou bien dite « parasol ».

Récemment publié

Blériot-SPAD S.20

À l’automne 1918 l’Armistice signé entre l’Allemagne d’un côté et la France et la Grande Bretagne de l’autre mit fin à une des pires boucheries que le monde ait alors connu. La fin de la «Grande Guerre» fut aussi synonyme de baisse drastique des budgets militaires, les décideurs politiques croyant alors que la guerre de 14/18 serait la «Der des Ders». L’industrie aéronautique naissante ne fut pas épargnée par cette chute des financements. De nombreux programmes d’avions et d’hydravions ne survécurent pas à la fin des hostilités, notamment en France. D’autres furent lourdement réduits, de manière à ce que les commandes initiales ne passent de plusieurs centaines voire de milliers à quelques dizaines seulement. L’un des exemples dans ce domaine fut le chasseur Blériot-SPAD S.20.

Lire la suite »
tous les chasseurs de l'entre-deux-guerres

En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.