Yakovlev Yak-28 ‘Brewer’

Yakovlev Yak-28 ‘Brewer’


Fiche descriptive

Appareil : Yakovlev Yak-28 ‘Brewer’
Constructeur : Yakovlev A.S. Design Bureau
Désignation : Yak-28
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Brewer
Variante : Firebar
Mise en service : 1962
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Bombardiers après 1950
Rôle et missions : Bombardier stratégique

Histoire

Yakovlev Yak-28 ‘Brewer’ :
train monotrace et balancines

Conçu à partir de l’intercepteur Yak-25 en tant qu’avion de combat polyvalent, le bombardier moyen supersonique Yak-28, mis en service en vue de remplacer l’Il-18, se caractérisait par des ailes médianes en flèche accentuée et par deux réacteurs montés dans des nacelles sous voilure.L’appareil, qui porte le nom de code OTAN de  » Brewer « , effectua son vol initial en 1960 et fut utilisé au départ pour des missions de bombardement, de reconnaissance et de soutien électronique.

Cet appareil était doté d’un atterrissage monotrace dont les jambes s’escamotaient vers l’avant et vers l’arrière, et de balancines (roulettes placées aux extrémités des ailes). Le poste de pilotage était recouvert d’une verrière allongée, et le nez de l’appareil était vitré. Le radar de bombardement était abrité dans un radôme volumineux situé sous le nez de l’avion.

Conçus en tant que bombardiers supersoniques mais très rapidement surclassés, les Yak-28 « Brewer-A », « Brewer-B » et « Brewer-C » furent transformés en avions d’escorte électronique. A la fin des années soixante, le « Brewer-E », extrapolé du « Brewer-D », entra en service comme appareil de reconnaissance électronique. L’opérateur des systèmes y est installé dans une cabine vitrée logée dans le nez. Le « Brewer-E » se caractérise par des capteurs et des brouilleurs montés à l’avant de la soute à bombes. Les nacelles sous voilure, que l’on considère habituellement comme des paniers à roquettes, pourraient être en fait des lance-leurres ou des lance-fusées.

Deux autres versions du Yak-28 ont été fabriquées : une d’entraînement, le « Maestro » et une de chasse tout temps, baptisée Yak-28P, avec un radar « Skip Spin », redésignée « Firebar » et pourvue d’un fuselage long de 21,70 m.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Yakolev Yak-28
Envergure : 12.95 m
Longueur : 22.30 m
Hauteur : 3.95 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Toumansky R-11F
Puissance totale : 2 x 6200 kgp.
Armement : 1 canon de 23 mm
2.000 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 22 kg
Vitesse max. : 1350 km/h à 11000 m
Plafond pratique : 15000 m
Distance max. : 2200 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Yakovlev Yak-28  ‘Brewer’

Profil Couleur

Profil couleur du Yakovlev Yak-28  ‘Brewer’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Victor était un bombardier à réaction britannique, le dernier de la lignée des « V bombers »  prévus pour les frappes et la dissuasion...

0
Quand en 1954, le gouvernement français décide de ce doter d'une force de dissuasion nucléaire (la Force de Frappe), Dassault proposa une amélioration de...

0
En 1957, des spécifications du ministère de l'Air pour un avion d'attaque à basse altitude et à grande vitesse furent émises aux principaux constructeurs...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.