Origines du Fighter Command

Origines du Fighter Command


Royal_Airforce_BadgeLa Royal Air Force a été créée le 1er avril 1918, par la fusion du Royal Flying Corps – RFC (composante terrestre) et du Royal Naval Air Service – RNAS (composante navale), devenant ainsi la première armée de l’air indépendante au monde.

En 1940, son organisation la divise en différents « Commands » :

  • le Bomber Command (bombardement),
  • le Coastal Command (surveillance maritime et des côtes),
  • le Training Command (entrainement)
  • et enfin le Fighter Command (chasse).

Chaque « Command » est indépendant des autres et les escadrilles qui les composent utilisent dans la grande majorité des cas des terrains qui leurs sont propres.

A ce moment, le commandant en chef du Fighter Command était l’Air Marshal Hugh C.T. Dowding, son quartier général étant installé à Bentley Priory, près de Stanmore, au nord de Londres.

Là se trouvait la salle d’opération principale du Fighter Command, à partir de laquelle partaient tous les ordres vers les Groups, puis les Secteurs et les Squadrons. Ensuite, toutes les informations collectées remontaient par le chemin inverse jusqu’à la salle d’opération principale où les décisions utiles pouvaient être prises sans perte de temps.

 

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Disons-le clairement l'aviation est née en France à une époque où une certaine forme de langage fleurissait : l'argot. Langue populaire, patois de Paris...

0
Pour beaucoup, l'US Coast Guard est la branche service publique des forces armées américaines, spécialisée dans la recherche et le sauvetage en mer. C'est...

0
Pour remplacer les AV-8B Harrier II du corps des Marines, le gouvernement américain avait mis en place le programme JSF (Joint Strike Fighter). Ce...
Computer Support à l'Université de Namur (Belgique) Enseignant dans le Supérieur de Promotion Sociale Passionné d’aviation et pilote d'occasion

CONTENUS SIMILAIRES