Un secours en montagne pour le moins inhabituel

Un secours en montagne pour le moins inhabituel

On le sait la France a recours depuis de nombreuses années aux hélicoptères pour le secours en montagne. Depuis l’Alouette II jusqu’aux actuels EC145 la méthode n’a pas beaucoup changé : les pilotes s’approchent au plus près, risquent leur vie, et finalement sauvent les skieurs et alpinistes en danger. Seulement là les deux hélicoptères rouges et jaunes que la Sécurité Civile avait engagé à Annot dans les Alpes-de-Haute-Provence n’ont pas eu à sauver des vacanciers imprudents, mais à secourir les passagers d’un train de montagne.

Un TER reliant Nice à Dignes, le train des Pignes, comme il est surnommé, a déraillé ce samedi 8 février 2014 en milieu de matinée. L’origine semble liée aux fortes précipitations pluvieuses qui ont frappées le sud-est français depuis plusieurs semaines. Un glissement de terrain aurait emporté un rocher d’environ vingt tonnes qui serait venu heurter le train. Composé de seulement deux wagons celui ci a déraillé et une moitié s’est retrouvée dans le vide.

Immédiatement la chaîne des secours a été déclenchée, dirigée par le SDIS-04, les pompiers départementaux. Devant les difficultés pour atteindre le train un renfort hélicoptère a été demandé. Il a pris la forme de deux Eurocopter EC145 de la Sécurité Civile, les Dragon 06 et Dragon 38 en provenance respectivement de Nice et de Grenoble. Ce dernier est largement spécialisé dans le secours en montagne. Ils ont permis de monter au plus près de la zone de l’accident les sapeurs-pompiers locaux. La neige qui recouvrait la région n’arrangeait en rien l’affaire des secouristes, empêchant la circulation des véhicules de sapeurs-pompiers, même leurs puissants 4X4.

Le train des Pignes après son déraillement dans les Alpes.
Le train des Pignes après son déraillement dans les Alpes.

Posés sur une route en contrebas, aménagée en DZ de fortune les deux hélicos ont ensuite été utilisés comme ambulances volantes pour évacuer les deux blessés les plus sérieusement touchés dans l’accident. Malgré la rapidité des secours deux passagères sont décédées dans l’accident. Neuf personnes ont été hospitalisées. Le train transportait une trentaine de passagers.

Photos (c) Nice-Matin & Sécurité Civile

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

    • En fait avant de dire DZ on utilisait le terme de LZ pour Landing Zone mais celui ci est devenu obsolète et désormais le terme de DZ pour Drop Zone est devenu la référence. pour info il vient du monde du parachutisme où il s’agit de l’aire d’arrivée des chuteurs.

  1. DZ: Drop Zone. C’est l’endroit d’atterissage d’une force aéroportée lors d’une opération militaire; ici la zone d’atterissage improvisée pour les EC145…

Laisser un commentaire