Plus de peurs que de mal mais la situation aurait pu littéralement tourner au drame. Ce dimanche 8 novembre 2020 en après-midi un Bell 206A Jet Ranger de surveillance autoroutière s’est écrasé à l’entrée de la ville de Raleigh en Caroline du Nord. Le pilote ne souffre que de contusions légères et l’hélicoptère monoturbine s’est crashé sur la route. L’appareil est immatriculé N123NC.

Le pilote se trouvait seul à bord de l’aéronef il assurait un vol de transit entre un site sécurisé de la police d’état de Caroline du Nord et son aérodrome de rattachement. Sa mission de surveillance de la circulation automobile était donc terminée, ce qui explique qu’aucun passager ne se trouvait dans la cabine.

Pour une raison encore inconnue vers 14 heures 15 le Bell 206A a soudainement perdu de l’altitude. Le pilote a réussi à reprendre momentanément le contrôle de sa machine avant que la puissance moteur ne s’évanouisse de nouveau. Aux commandes de sa machine le policier du ciel Ben K. Jones s’est alors engagé dans une phase d’auto-rotation. Avant de percuter la route son aéronef a déchiqueté plusieurs arbres se trouvant à proximité.
Sous la force de l’impact les patins d’atterrissage du Jet Ranger se sont affaissés, la queue s’est rompue et la tête du rotor principal s’est arrachée. Au bout de quelques secondes sans doute très longues tout s’est arrêté.

Jones a même réussi à s’extraire lui-même de la carlingue du Jet Ranger pour découvrir que par miracle il n’avait heurté aucun véhicule. Arrivés très vite sur les lieux les services de secours et les forces de l’ordre ont établi un périmètre de sécurité. Afin de s’assurer qu’il ne souffrait d’aucun traumatisme interne lourd le pilote a été conduit à l’hôpital de Raleigh. Selon les médecins il ne présente que des plaies légères, des bleus, et une légère entorse du poignet consécutifs à l’écrasement. C’est un miraculé !

Désormais les enquêteurs du National Transport Safety Board et de la police d’état de Caroline du Nord vont devoir établir les causes de l’accident. Rien ne permet de suggérer que l’hélicoptère en question revolera tôt ou tard.

Photo © Associated Press.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom