Incendie à bord d’un Boeing 767-200ER en Floride

Incendie à bord d’un Boeing 767-200ER en Floride

C’est un incident fort heureusement assez rare sur un avion de ligne. Ce jeudi 29 octobre 2015 un incendie s’est déclaré sur l’un des deux réacteurs d’un avion de ligne Boeing 767-200ER appartenant à la compagnie aérienne américaine Dynamic Airways. L’avion était encore sur le tarmac de Fort Lauderdale non loin de Miami en Floride, et s’apprêtait à décoller à destination du Venezuela. Quinze blessés sont à dénombrer parmi les cent-un passagers et membres d’équipage de l’avion.

Pour une raison encore inconnue le réacteur gauche de l’avion a prit feu quelques instants seulement après que l’avion ait commencé à rouler sur le tarmac. Selon la presse américaine il semble que l’incendie se soit rapidement propagé à l’aile et à une partie du fuselage de l’avion. Dans le même temps l’équipage a enclenché les procédures d’évacuation de l’avion, au moyen des toboggans gonflables.

Rapidement les services de secours de l’aéroport se sont portés au plus près de l’avion en flamme, tandis qu’une épaisse colonne de fumée noire commençait à s’élever dans le ciel. Le nombre de blessés, principalement dans la cohue de l’évacuation, s’élève à quinze. Parmi eux on relève cependant deux plus grièvement que les autres, notamment du fait de brûlures au deuxième et troisième degré. Fort heureusement aucun pronostic vital n’a été engagé. L’un des deux « grands brûlés » à néanmoins été évacué par hélicoptère, au moyen d’un Bell 429 des services locaux de secours, vers un hôpital de Miami.

Ce sont les enquêteurs fédéraux du célèbre NTSB (pour National Transport Safety Board) qui sont en charge de l’enquête sur cet incident. À eux d’établir les différentes responsabilités dans cet incendie, entre le motoriste Pratt & Whitney, le constructeur Boeing, la compagnie utilisatrice, voire éventuellement l’aéroport lui-même.

Au sujet de l’avion on sait qu’il s’agit d’un Boeing 767-200ER, un modèle de biréacteur gros-porteur moyen-long-courrier très répandu aux États-Unis. Volant sous l’immatriculation américaine N251MY il avait réalisé son premier vol en janvier 1986. Il avait, avant de rejoindre la flotte de Dynamic Airways en septembre 2015, porté les couleurs d’une grosse dizaine de compagnies aériennes différentes.
On ignore actuellement s’il revolera un jour.

Photo © AFP.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire