Focke-Wulf Ta 154 Moskito

Focke-Wulf Ta 154 Moskito


Fiche descriptive

Appareil : Focke-Wulf Ta 154 Moskito
Constructeur : Focke-Wulf Flugzeugbau GmbH
Désignation : Ta 154
Nom / Surnom : Moskito
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur de nuit

Histoire

Focke-Wulf Ta 154 Moskito :
la réplique allemande du Mosquito britannique

Au début de 1942, l’équipe du professeur Kurt Tank, au sein de la firme Focke-Wulf, travaillait à l’élaboration d’un bombardier rapide d’attaque désigné provisoirement Ta-211, en prévision de l’utilisation des moteurs Jumo 211R. En août de cette même année, le RLM fit connaître sa volonté d’obtenir un chasseur de nuit, et trois constructeurs proposèrent chacun un projet en cours d’étude : Heinkel avec le He-219 Uhu, Messerschmitt avec le Me-210/410 et Focke-Wulf en adaptant ses travaux conformément à la demande manifestée. La version modifiée du Ta-211 reçut la désignation de Ta-154.

L’appareil biplace de Kurt Tank était un bimoteur à aile haute, entièrement en bois, hormis le cockpit pressurisé, avec un train d’atterrissage tricycle escamotable. Le futur Grumman F7F Tigercat aura avec lui une certaine ressemblance.

1942 est aussi l’année où le De Havilland DH 98 Mosquito, tout en bois, léger et rapide, survola l’Allemagne et établit aussitôt un record : sur les 600 premières missions de bombardement, un seul appareil fut abattu alors que pour les bombardiers lourds, le rapport était de 1 pour 5. C’est par les similitudes du Ta-154 et en hommage au redoutable adversaire que Kurt Tank surnommera son avion Moskito.

La compétition entre les constructeurs fut de courte durée : le Me-210 rencontrait de nombreux problèmes de développement et fut éliminé ; le RLM se méfiait de l’appareil en bois et lui préféra le He-219, métallique et qui possédait en outre une meilleure visibilité vers l’arrière ainsi qu’un plus grand rayon d’action. Mais le maréchal Erhard Milch, inspecteur général de l’air et directeur de l’armement de l’air, qui voulait une réponse allemande aux attaques des Mosquito, prit l’initiative personnelle d’accélérer le développement du Ta-154 et d’en démarrer la production en dehors des circuits habituels, retardant de près d’un an la sortie du He-219, attendu par le RLM et les unités de chasse de nuit.

Le premier prototype du nouvel appareil (Ta-154 V1) effectua son vol inaugural le 1er juillet 1943. Il fut suivi par 11 autres (V2 à V12) qui se distinguaient par des variantes dans la motorisation (Jumo 211F, N, R, 213 E ), l’armement ou l’emport de radar de chasse de nuit (FuG 212 Lichtenstein, FuG 220 SN-2). Ces prototypes et les modèles de présérie (Ta-154A-0 furent testés pendant presque un an et le premier appareil de série ne vola que le 13 juin 1944. Les livraisons aux unités combattantes venaient de commencer quand la fabrique de Tego-film (colle utilisée pour le contre-plaqué dont était constitué l’avion) fut bombardée. Un produit de remplacement fut essayé, mais, moins résistant et induisant une réaction chimique avec le bois, il provoqua le crash de plusieurs appareils. Kurt Tank dut suspendre la production le 14 août 1944 et le RLM arrêta définitivement le programme en septembre.

Au total, 50 « Moskito » furent produits (dont les 12 prototypes et 3 de présérie), principalement dans les versions Ta-154A-1, A-2/U4 et A-4. Quelques uns furent affectés à l’escadrille de chasse de nuit NJG.3 et d’autres servirent plus tard à l’entraînement des futurs pilotes de jet.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Focke-Wulf Ta-154A-1 Moskito
Envergure : 16.30 m
Longueur : 12.60 m
Hauteur : 3.60 m
Motorisation : 2 moteurs Junkers Jumo 213E en V12 inversé
Puissance totale : 2 x 1750 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 20mm
2 canons de 30mm
Charge utile : -
Poids en charge : 9560 kg
Vitesse max. : 640 km/h
Plafond pratique : 10900 m
Distance max. : 1850 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Focke-Wulf Ta 154 Moskito

Profil Couleur

Profil couleur du Focke-Wulf Ta 154 Moskito

Vidéo

Focke-Wulf Ta 154

A voir également

0
Dénomination française du fameux P-36 américain, le Curtiss H.75 était l'avion le plus populaire auprès des pilotes français durant la période 1939-1940. Mais contre...

0
Conçu selon un programme de 1940 pour succéder éventuellement au A6M Rei Sen ("Zeke"), le Reppu (Ouragan) fut retardé dans son élaboration car il...

0
D'une conception ingénieuse, le P-39 fut cependant un appareil des plus décevants au combat. Cet avion se caractérisait pourtant par une très grande manoeuvrabilité,...