Heinkel He 162 Volksjäger

Heinkel He 162 Volksjäger


Fiche descriptive

Appareil : Heinkel He 162 Volksjäger
Constructeur : Ernst Heinkel Flugzeugwerke A.G.
Désignation : He 162
Nom / Surnom : Volksjäger
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1945
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur-intercepteur

Histoire

Heinkel He 162 Volksjäger :
le chasseur de la dernière chance

Le chasseur à réaction Heinkel He 162 fut conçu, dessiné et construit en 90 jours, dans une effort ultime pour empêcher la défaite de l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Tel que conçu, le Heinkel He 162, devait être un chasseur peu coûteux, pouvant être fabriqué par une main-d’oeuvre semi-qualifiée à partir de matériaux non-stratégiques, comme le bois. Cet appareil basique aurait un nom évocateur: « Volksjäger », en allemand, « le chasseur du peuple ». Il fut confié à des pilotes de la « Hitlerjugend », les Jeunesses hitlériennes. Les pilotes assignés à un grand nombre d’appareils produits devaient recevoir une formation sur planeur avant de passer directement dans ce chasseur à réaction.

L’appareil est en bois, sauf le fuselage en alliage léger, le réacteur situé au-dessus du pilote souffle entre les 2 dérives et le carburant est versé directement dans les ailes de bois imprégnées spécialement. En cas d’urgence, un siège d’éjection rudimentaire permettait au pilote d’éviter l’entrée d’air du moteur. Après qu’on eût réglé les problèmes d’aérodynamique et de structure des premiers exemplaires, la Luftwaffe reçu ses premiers Heinkel He 162 « Salamander » (autre surnom) en 1945. Lorsque la production s’arrêta, environ 275 exemplaires avaient été construits et 800 se trouvaient à différents stades de la fabrication. La production totale prévue à pleine capacité devait être de 4.000 appareils par mois.

Rien ne permet de dire qu’ils aient servi en opérations. Pourtant une victoire imputable au « Volksjäger » aurait eut lieu en mai 1945, lorsque le pilote R. Schmitt abattit un Tempest (cf. Aérojournal). Abattu à son tour, il put bénéficier du siège éjectable nouvellement installé. Le fait qu’un pilote novice ait pu abattre un des as de la RAF est une preuve du potentiel de cet appareil que certains n’hésitent pas à considérer comme le meilleur chasseur de son temps. Mais le He 162 n’était vraiment pas un appareil destiné aux pilotes inexpérimentés. Même les pilotes aguerris devaient faire preuve de délicatesse et de douceur extrêmes aux commandes pour éviter la catastrophe.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Heinkel He 162A-2 Volksjäger
Envergure : 7.20 m
Longueur : 9.04 m
Hauteur : 2.59 m
Motorisation : 1 réacteur BMW-003E-1 Sturm
Puissance totale : 1 x 800 kgp.
Armement : 2 canons de 20mm
Charge utile : -
Poids en charge : 2600 kg
Vitesse max. : 838 km/h à 6000 m
Plafond pratique : 12000 m
Distance max. : 975 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Heinkel He 162 Volksjäger

Profil Couleur

Profil couleur du Heinkel He 162 Volksjäger

Vidéo

Décollage d'un prototype du He 162

A voir également

0
En 1936, la firme Bell Aircraft Corporation, créée l'année précédente, décida de produire son premier chasseur lourd et intercepteur bimoteur à l'initiative de l'ingénieur...

0
Le Beaufighter a été conçu pour jouer le rôle de chasseur lourd à long rayon d'action et possède de nombreuses similitudes en commun avec...

0
Le seul chasseur allié spécialement conçu pour la chasse de nuit, qui entra en service pendant la guerre, fut le P-61 Black Widow (veuve...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.