Nakajima Ki-34 Thora

Nakajima Ki-34 Thora


Fiche descriptive

Appareil : Nakajima Ki-34 Thora
Constructeur : Nakajima Hikoki K. K.
Désignation : Ki-34
Nom / Surnom : Thora
Code allié / OTAN :
Variante : L1N1
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport

Histoire

Nakajima Ki-34 Thora :
un civil dans l'armée et la marine

Au début des années trente, Nakajima avait acquis auprès de l’américain Douglas Aircraft Company les droits de construction sous licence du bimoteur DC-2, en vue d’assurer une partie de la dotation du parc aérien intérieur. Considérant toutefois que ce serait insuffisant, la firme japonaise décida donc en 1935 de mettre au point son propre appareil léger de transport de passagers, à l’usage des lignes civiles de courte distance, et en confia la conception à un ingénieur nommé Akegawa. Celui-ci s’inspira des General Aviation/Clark GA-43 et Northrop Gamma model 5A pour obtenir un projet de monomoteur désigné AT. 1, doté d’un Nakajima Kotobuki 2-1 de 580 Ch entraînant une hélice bipale en bois à pas constant, déjà si peu satisfaisant en théorie prévisionnelle qu’aucun prototype n’en fut construit. L’étude fut profondément remaniée et s’orienta cette fois sur un bimoteur aux caractéristiques davantage comparables à celles du DC-2, son modèle à remplacer.

Le nouvel appareil, désigné AT. 2, était un monoplan aile basse entièrement métallique à volets entoilés, à train d’atterrissage classique escamotable et dont les deux moteurs Nakajima Kotobuki 41 radiaux de 710 Ch refroidis par air entraînaient des hélices bipales métalliques à pas variable. L’équipage de trois hommes prenait place dans un poste de pilotage fermé au pare-brise à pente inversée (incliné vers l’avant), et le fuselage pouvait accueillir huit passagers. L’engin vola pour la première fois le 12 septembre 1936, fut construit à 32 exemplaires de 1937 à 1940, et fut utilisé jusqu’à 1945 par Greater Japan Airlines et Manchurian Airlines.

A la même époque, l’Armée Impériale, qui avait besoin d’un avion assurant les rôles de transport de troupes aéroportées et de communications, considéra que les caractéristiques et performances de l’ AT. 2 répondaient parfaitement à ses attentes et commanda aussitôt la construction en série. Désigné officiellement Ki. 34 ou transport type 97 (pour 1937), l’appareil, surnommé « Thora » dans le code allié, fut présent sur tous les théâtres d’opérations japonais de la seconde guerre mondiale et eut une production totale à destination militaire de 318 exemplaires, soit 19 par Nakajima de 1937 à 1940, et 299 par Tachikawa entre 1939 et 1942. Un petit nombre de ces bimoteurs fut attribué à la Marine Impériale, qui l’utilisa sous la désignation de L1N1.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Nakajima Ki.34 Thora
Envergure : 19.81 m
Longueur : 15.30 m
Hauteur : 4.15 m
Motorisation : 2 moterus Nakajima Kotobuki Ha-41 radial
Puissance totale : 2 x 710 ch.
Armement : -
Charge utile : 8 passagers
Poids en charge : 5250 kg
Vitesse max. : 360 km/h
Plafond pratique : 7000 m
Distance max. : 1200 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Nakajima Ki-34 Thora

Profil Couleur

Profil couleur du Nakajima Ki-34 Thora

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Au début des années trente, Nakajima avait acquis auprès de l'américain Douglas Aircraft Company les droits de construction sous licence du bimoteur DC-2, en...

0
Dès 1944, Canadair initia le développement d’une variante de l'avion de transport Douglas DC-4, le DC-4M. Plus qu’une simple modification du DC-4, le DC-4M...

0
Le Transall C-160 a volé la première fois en 1963. La production a été terminée en 1972, mais en 1977 le programme a été...