Trois chefs yéménites d’Al-Qaïda frappés par un Reaper de l’US Air Force

C’est une guerre méconnue, presque oubliée, que les États-Unis conduisent au Yémen. Ce lundi 4 juillet 2016, un avion de combat et de reconnaissance sans pilote MQ-9 Reaper a ciblé un véhicule dans lequel avait pris places trois des chefs locaux de l’organisation djihadiste Al-Qaïda. Selon le Pentagone, d’habitude plutôt avare d’informations sur ses opérations dans la région ce raid aérien serait un franc succès (Traduction :  les trois terroristes sont morts)

On ignore cependant de quelle base le drone a bien pu décoller pour aller frapper cette voiture qui se trouvaient non loin de la ville portuaire yéménite d’Al Moukalla. L’US Air Force ne possède (officiellement) aucune installation au Yémen. Selon toutes vraisemblance c’est à l’aide d’un missile antichar AGM-114 Hellfire ou d’une bombe à guidage laser GBU-12 que ce raid a été réalisé, ces deux munitions étant les armes de prédilection des télépilotes des General Atomics MQ-9 Reaper réalisant généralement ce type de missions.

Surtout cette frappe aérienne démontre, s’il en était encore réellement besoin, que les États-Unis n’entendent pas laisser l’organisation Al-Qaïda s’implanter quelque part que ce soit dans le monde. Cette branche yéménite est déjà régulièrement la cible de frappes aériennes organisées par l’aviation saoudienne.

Il faut savoir qu’actuellement des parlementaires américains (des deux bords) s’interrogent très sérieusement sur le bien-fondé des frappes ciblées contre des chefs d’organisations djihadistes par les drones de l’US Air Force et de l’US Army. Cependant ces discussions ne concernent pas réellement le marginal théâtre d’opération yéménite mais plutôt celui en Afghanistan-Pakistan et en Irak-Syrie.

Photo © US Air Force.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

4 réponses

    1. Régulièrement en effet depuis le printemps 2016. Régulièrement n’est pas synonyme de récemment. 😉

  1. un grand merci à nos amis américains!!!!! il faut les anéantir tous!!!! avec surtout le A-10 LE TANK VOLANT qui fait un super travail, avec des supers pilotes surtout en rases mottes!!!!

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...