Le prix de l’Eurofighter EF2000 a t-il été gonflé pour l’Autriche ?

Voilà un scandale dont se serait sans doute bien passés les dirigeants d’Airbus Defense & Space et du consortium Eurofighter GmbH. Le gouvernement autrichien vient d’annoncer qu’il allait déposer plainte à l’encontre de ces deux avionneurs dans le cadre de soupçons de fraudes lors de l’acquisition en 2003 de ces chasseurs biréacteurs EF2000, actuellement en dotation. Le ministère de la défense fédérale de ce pays envisage que les prix auraient été revus à la hausse après la décision d’abaisser le nombre d’avions commandés de vingt-quatre à douze puis enfin à quinze exemplaires.

Lors de leur acquisition ces Eurofighter EF2000 avaient pour rôle de remplacer les douze Northrop F-5E/F Tiger II loués après le retrait du service en 1998 des antiques Saab Draken. Pour beaucoup il s’agissait alors de l’avion de combat le plus adapté aux besoins autrichiens.
Et d’ailleurs il n’est actuellement nullement question de remettre en cause l’achat de ces chasseurs multirôles européens qui donnent pleine et entière satisfaction aux militaires autrichiens.

Non le problème est bien financier. C’est sur ce point que les Autrichiens ont décidé de poursuivre les deux avionneurs en charge de la conception, de l’usinage, et de la commercialisation de l’EF2000 dans le monde entier. Les Autrichiens accusent Airbus Defense & Space d’avoir augmenter ostensiblement le prix unitaire de chaque avion après la décision de ne commander «que» quinze exemplaires.

En 2003 le contrat fut signé pour environ 1.7 milliards d’euros, alors qu’il aurait atteint initialement 2 milliard d’euros pour dix-huit avions. Une différence de 300 millions d’euros pour trois avions, ça fait cher. Même pour des Eurofighter EF2000.

De ce fait le gouvernement autrichien envisage de demander des dommages et intérêts qui pourraient aller de 1.8 millions d’euros à peut-être un milliard d’euros. Une belle différence me direz-vous.
Pour autant l’affaire n’est pas faite, le parquet de Vienne devra statuer sur ces accusations de fraude et sur la véracité de tels faits.
Un procès qui s’annonce long et difficile pour le gouvernement autrichien, le groupe aéronautique européen disposant d’une véritable armada d’avocats plaidant dans toute l’Europe.

À coups sûrs nous aurons l’occasion de revenir sur cet énième scandale économico-industriel qui mine cette industrie de pointe.

Photo © ministère autrichien de la défense.

 


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 Responses

  1. Où est le problème ?
    Plus tu achètes en gros, moins c’est cher, non ?

    Ils commandent 18 avions pour finalement seulement 15… Le vendeur lui avait fait un prix pour une commande de 18, mais la commande étant réduite, l’avantage diminue aussi…

    Tu vas en magasin, tu achète des gateaux : 1 paquet gratuit pour 3 achetés. Peux-tu te faire rembourser un paquet ?

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié