Le NATO Tiger Meet 2018 a bel et bien commencé. Et cette année encore les peintres semblent s’en être donnés à cœur joie, notamment ceux s’occupant des hélicoptères. Sur la base polonaise de Poznan-Krzesiny les appareils parmi les plus aisément reconnaissables à leur livrée tigrées sont en effet cette année les hélicoptères, avec notamment un coup de chapeau à tirer aux équipes de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre. Malgré l’absence très remarquée de l’Eurocopter EC665 Tigre il est indéniable que les quelques modèles présents de voilures tournantes ne sont pas là pour faire de la figuration !

La Gazelle française…

Et comme souvent les Britanniques ont su mettre le paquet avec leur Westland Puma HC Mk-2 appartenant à la Royal Air Force et arborant une superbe intégralement tigrée grise tandis que l’Aviation Légère de l’Armée de Terre aligne une étonnante Aérospatiale SA.342M Gazelle à la livrée à dominante bicolore rouge et argentée. De plus bel effet, et ce pas uniquement par bas chauvinisme de ma part.
Les Italiens ont eux-aussi largement démontré leurs talents au travers de leur superbe et très classique Agusta-Bell AB-212 d’assaut.

Par contre gros (mais alors très gros bémol !!!) aux pilotes et mécanos tchèques qui ne sont restés qu’une semaine et avait fait le strict minimum au niveau décoration tigrée, à savoir pas grand chose. C’est vraiment très dommage car les années précédentes leurs Mil Mi-24D Hind étaient parmi les plus belles machines du NATO Tiger Meet.

… et le Puma britannique.

Une fois le trophée Silver Tiger remis ce vendredi 25 mai 2018 nous vous proposerons un sujet sur les avions de combat tigrés, souvent des machines particulièrement attrayantes et chatoyantes. Un régal pour les spotters et plus encore (je crois) pour les maquettistes les plus chevronnés.
Ça risque bien d’être Noël avant l’heure pour certains aérophiles.

Photos © NATO Tiger Meet.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom