FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Aero HC-2 Heli Baby
Constructeur : Aero Vodochody Narodni Podnik
Désignation : HC-2
Nom / Surnom : Heli Baby
Code allié / OTAN :
Variante : VR-2
Mise en service : 1959
Pays d'origine : Tchécoslovaquie
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère léger polyvalent, hélicoptère d'entraînement.

HISTOIRE

Aero HC-2 Heli Baby :
Le seul hélicoptère tchécoslovaque construit en série”

Durant les années d’immédiat après-guerre et jusqu’au milieu des années 1950 la majorité des grandes et moyennes puissances aéronautiques se lancèrent dans le développement de programmes de voilures tournantes. Si cela déboucha sur le succès que l’on connait pour des pays comme les États-Unis, la France, ou encore l’Union Soviétique il en fut tout autrement pour d’autres à l’image de la Belgique, de l’Espagne, ou encore de la Tchécoslovaquie. Cette dernière ne connut en fait qu’un seul hélicoptère construit en série à cette époque et passablement peu réussi : l’Aero HC-2 Heli Baby.

À peine eut t-elle récupéré son outil industriel aéronautique que la Tchécoslovaquie se lança dans plusieurs chantiers aéronautiques ambitieux. L’un d’entre eux concernait la réalisation d’un hélicoptère léger à vocation tant civile que militaire. Le programme fut placée sous l’autorité de l’ingénieur en chef Jaroslav Slechta qui travaillait alors pour l’avionneur Aero.
Hormis l’assemblage local d’autogires La Cierva dans les années 1930 l’industrie aéronautique tchécoslovaque n’avait aucune expérience en matière de voilures tournantes. C’était donc un grand saut dans l’inconnu.

Une fois les fonds réunis, et les autorisations obtenues auprès de l’autorité de tutelle à Moscou l’entreprise tchécoslovaque put débuter la conception de celui qui s’appelait alors Aero HC-2. Les plans avaient été dessinés entre 1949 et 1950 et l’assemblage du prototype débuta l’année suivante. Cependant tout était à inventé chez Aero. Afin de propulser son hélicoptère Slechta sélectionna un moteur réputé sûr : le Praga D à quatre cylindres en ligne d’une puissance de 85 chevaux. Celui-ci devait permettre de faire tourner un rotor principal tripale et un rotor anti-couple bipale.
De conception entièrement métallique le HC-2 faisait appel à un matériaux alors révolutionnaire pour le vitrage du poste de pilotage : du polyméthacrylate de méthyle. Cette matière plastique très résistante était alors (et est toujours) connu sous son nom commercial de Plexiglas. À son bord prenaient place un pilote et un passager. Cependant dès le départ l’équipe de Jaroslav Slechta pensa à rendre amovible le siège passager pouvant ainsi laisser place à un espace pour emporter du fret léger. L’Aero HC-2 disposait enfin d’un train d’atterrissage tricycle fixe.
C’est dans cette configuration que le prototype réalisa son premier vol le 3 décembre 1954.

Rapidement intéressée la force aérienne tchécoslovaque (ou Ceskoslovenské Letectvo) passa commande à Aero d’un second prototype. Celui-ci devait permettre de valider l’emploi de cette nouvelle machine dans les forces tchécoslovaques. Les militaires décidèrent ainsi que l’Aero HC-2 serait baptisé VR-2 en service actif. Celui-ci ne vola pas avant le 16 août 1955, en raison de difficultés rencontrés par Praga pour adapter son moteur D en DH dédié aux voilures tournantes.
À ce moment là l’aviation militaire tchécoslovaque envisageait d’acheter 200 Aero VR-2.
Malheureusement la situation changea vite car Praga ne réussit qu’à proposer un moteur bien moins fiable que pour les avions. Si bien que seuls vingt-et-un Aero HC-2 furent produits, en dehors des prototypes. En 1961 l’entreprise Avia proposa son moteur M-110 de 110 chevaux en lieu et place du Praga. Dix-huit de ces hélicoptères légers furent pris en charge par la Ceskoslovenské Letectvo. Ils servirent entre 1959 et 1967 sans réelle utilité.
Ils ne furent jamais vraiment adaptés aux vols de liaisons, se rendirent incapables de réaliser des vols d’évacuation sanitaire, ou encore de surveillance urbaine. Tout au plus à partir de 1962 furent t’ils tous dotés d’une double-commande afin de remplir des missions d’entraînement.

Sur le marché civil l’Aero HC-2 fut proposé sous le nom d’Heli Baby, un anglicisme qui ne passa jamais auprès des autorités soviétiques. Deux exemplaires furent vendus pour du travail agricole et un troisième pour divers baptêmes de l’air à destination des écoliers et lycéens tchécoslovaques.
En 1967 quinze des dix-huit machines militaires furent revendues sur le marché d’occasion. La police de Prague utilisa un de ces hélicoptères entre 1968 et 1975.

Au sein des forces aériennes tchécoslovaques l’Aero VR-2 fut rapidement remplacé par le Mil Mi-1 soviétique bien plus réussi. Aucun ne fut exporté, aucune force du Pacte de Varsovie n’ayant réussi à s’y intéresser.
Aujourd’hui il ne reste plus le moindre hélicoptère de ce genre encore en état de vol.

Premier hélicoptère tchécoslovaque l’Aero HC-2 Heli Baby fut le seul construit en série. Particularité notable : il ne fut pas codé par l’OTAN ! Malgré son architecture originale Cet hélicoptère retomba vite dans l’oublie. Au moins trois sont actuellement préservés dont un exemplaire militaire VR-2 au musée des technologies de Prague.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Aero VR-2
Envergure : 8.80 m diamètre du rotor principal
Longueur : 10.51 m
Hauteur : 2.29 m
Motorisation : 1 moteur Praga DH
Puissance totale : 1 x 85 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Un passager ou 96 kilos de fret en cabine.
Poids en charge : 585 kg
Vitesse max. : 120 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 150 Km à masse maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Aero HC-2 Heli Baby

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Aero HC-2 Heli Baby

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données