Koolhoven FK-58

Koolhoven FK-58


Fiche descriptive

Appareil : Koolhoven FK-58
Constructeur : N.V. Koolhoven-Vliegtuigen
Désignation : FK-58
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1939
Pays d'origine : Pays-Bas
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Koolhoven FK-58 :
une carrière abrégée par la guerre

Vers la fin des années trente, le gouvernement français avait constaté que l’Armée de l’Air était insuffisamment dotée en appareils de chasse et que les constructeurs nationaux n’avaient pas les capacités nécessaires pour compenser ce manque. Une requête fut donc adressée en 1937 à la firme néerlandaise Koolhoven pour l’obtention à prix modéré d’un chasseur léger, moderne et performant, intermédiaire comparable au Bloch 152, c’est-à-dire meilleur que le Morane-Saulnier MS.406> sans toutefois pouvoir rivaliser avec le Dewoitine D.520.

Les travaux furent menés en un temps record, puisque deux mois seulement après la clôture des études, le prototype désigné FK-58 était prêt et volait pour la première fois le 17 juillet 1938 avec le pilote d’essai Coppers aux commandes. C’était un monoplan aile basse, monoplace à cockpit fermé et à train d’atterrissage classique escamotable, de construction mixte : le fuselage avait une structure bois et tubes d’acier, avec revêtement alliage léger, contreplaqué et entoilage, et l’aile était entièrement en bois. Un moteur Hispano-Suiza 14 AA de 1080 Ch assurait la propulsion, et l’armement consistait en quatre mitrailleuses de 7.5mm.

L’appareil fut envoyé en France pour y subir une série de tests et pour participer au salon de l’aéronautique de Paris, en novembre 1938. Après cette manifestation, l’avion eut des problèmes de moteur pendant son trajet de retour au Pays-Bas et il fut détruit au cours de son atterrissage d’urgence. Entre temps, un deuxième prototype était terminé et la France passa une commande pour 50 exemplaires en janvier 1939. Le constructeur commençait la production en série quand la force aérienne néerlandaise, à son tour intéressée, demanda pour son compte 36 autres FK-58 à la veille du déclenchement de la guerre. La firme Koolhoven n’étant pas en mesure d’assurer ce surcroît de travail, elle confia à la SABCA belge la réalisation de 10 appareils destinés à la France. Cette dernière ne parvenant pas à fournir les éléments dont elle avait la charge, les premiers chasseurs quittèrent les chaînes de montage sous la désignation FK-58A avec des moteurs Gnome-Rhône 14N/39 de 1030 Ch induisant de moindres performances, et des mitrailleuses de 7,92 mm.

Compte tenu des événements, la SABCA cessa ses activités le 10 mai 1940 et, après la sortie du 17ième avion néerlandais, l’usine Koolhoven fut bombardée ; il fut décidé de déplacer la production à Nevers (France), où, sur 4 exemplaires en cours de montage, un seul fut terminé. La totalité des 18 appareils livrés à l’Armée de l’Air fut confiée à des pilotes polonais exilés. Opposés à l’écrasante supériorité de la Luftwaffe, les FK-58A étaient tous détruits quand arriva l’armistice, tandis que le deuxième prototype, réquisitionné pour le service outre-mer par la force aérienne néerlandaise, était également abattu dès le début des hostilités.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Koolhoven FK-58A
Envergure : 11.00 m
Longueur : 8.70 m
Hauteur : 3.00 m
Motorisation : 1 moteur Gnome-Rhône 14N/39 radial
Puissance totale : 1 x 1030 ch.
Armement : 4 mitrailleuses de 7.92 mm
Charge utile : -
Poids en charge : 2750 kg
Vitesse max. : 475 km/h à 4500 m
Plafond pratique : 10000 m
Distance max. : 750 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Koolhoven FK-58

Profil Couleur

Profil couleur du Koolhoven FK-58

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
En 1936, le gouvernement yougoslave demanda aux ingénieurs croates Ilic, Sivcec, et Zrnic de concevoir un chasseur aux standards de ce qui existait alors...

0
Le Typhoon, conçu en 1937 en vue de remplacer le Hurricane, apparut en même temps que le Tornado, qui possédait la même cellule mais...

0
Au début de 1942, l'équipe du professeur Kurt Tank, au sein de la firme Focke-Wulf, travaillait à l'élaboration d'un bombardier rapide d'attaque désigné provisoirement...

CONTENUS SIMILAIRES