Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’

Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’


Fiche descriptive

Appareil : Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’
Constructeur : Kyushu Hikoki KK
Désignation : Q1W
Nom / Surnom : Tokaï
Code allié / OTAN : Lorna
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Patrouille maritime, lutte anti-sous-marine

Histoire

Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’ :
décevant pour tout le monde

Pour répondre à un programme d’avion de lutte anti-sous-marine à grande autonomie datant de 1942, Kyushu présenta le prototype Q1W qui vola pour la première fois en septembre 1943. A l’aspect inspiré ouvertement du bombardier moyen allemand Junkers Ju-88, l’appareil entra en service dans la Marine Impériale en avril 1944 sous la désignation Q1W-1 Tokai (Lorna pour les alliés). C’était un bimoteur monoplan à ailes basses, à train d’atterrissage escamotable, de construction mixte (métal et bois), avec un équipage de trois hommes.

Dans la mesure où il était censé opérer en arrière du front et parce que il n’avait pas besoin d’être rapide pour accomplir sa mission, il sembla donner satisfaction ; mais les moteurs performants étant réservés à d’autres appareils, le Tokai (Mer d’orient en japonais) souffrit cruellement d’un manque de puissance permanent qui souligna sa totale inefficacité.

L’habitacle, presque identique à celui de son modèle allemand, abritait un équipage pour lequel il n’existait aucune protection, de même que pour les réservoirs de carburant. La défense ne reposait que sur un canon (parfois deux) de 20 mm fixe tirant vers l’avant et d’une mitrailleuse de 7.62 mm (copiée sur la Vickers britannique) à l’arrière du cockpit. Contre les sous-marins, le Q1W-1 emportait deux bombes de 250 Kg.

Au cours de la dernière année de guerre, le Tokai opéra depuis la Chine, Formose (actuelle Taïwan) et le Japon en protection des convois qui acheminaient vers le c?ur de l’empire les matières premières indispensables à la poursuite de la guerre. Non seulement l’appareil n’obtint pas de résultats dans ce type de missions mais, lorsqu’en 1945 les chasseurs alliés commencèrent à fréquenter les abords du Japon, il devint carrément un piège mortel pour ses équipages.

Construit à 153 exemplaires jusqu’à la capitulation, le Kyushu Q1W-1 Tokai fut considéré par les deux camps comme décevant, inutile et vulnérable. Sa lenteur le rendit même inapte aux attaques-suicide.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Kyushu Q1W-1 Tokaï
Envergure : 16.00 m
Longueur : 12.08 m
Hauteur : 4.11 m
Motorisation : 2 moteurs Hitachi GK2C Amakaze 31 radial
Puissance totale : 2 x 610 ch.
Armement : 1 canon de 20 mm
1 mitrailleuse de 7.62mm
2 bombe de 250 Kg
Charge utile : -
Poids en charge : 5315 kg
Vitesse max. : 320 km/h à 1300 m
Plafond pratique : 4500 m
Distance max. : 1460 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’

Profil Couleur

Profil couleur du Kyushu Q1W Tokaï ‘Lorna’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
L'avionneur Potez est célèbre dans le monde entier pour la conception d'avions de combat qui servirent dans l'Armée de l'Air durant la Bataille de...

0
Avec une conception particulière, l'OV-1 était le premier avion à turbopropulseur en service dans l'US Army. Elle a été finalement retirée aussi tard que...

0
En 1984, le Ministère de la Défense lance un programme visant à doter l'Armée de l'Air d'un avion de recueil ROEM (Renseignement d'Origine Electro-Magnétique,...