Leduc 0.22

Leduc 0.22


Fiche descriptive

Appareil : Leduc 0.22
Constructeur : René Leduc
Désignation : 0.22
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1956
Pays d'origine : France
Catégorie : Avions expérimentaux
Rôle et missions : Intercepteur expérimental

Histoire

Leduc 0.22 :
le projet d'un avionneur génial

Le 0.22 marque l’aboutissement des travaux de René Leduc sur les tuyères thermopropulsives. Il était composé d’un immense fuselage cylindrique (2 m de diamètre), prolongé à l’avant par le corps central, formant habitacle conique particulier, d’une nouvelle aile en légère flèche plus mince. Aux extrémités d’ailes, il y avait des réservoirs profilés et les empennages minces étaient également munis de carènes d’extrémités. La gouverne de profondeur était monobloc et toutes les gouvernes étaient munies de servocommandes. Le train d’atterrissage était lui un tricycle classique.

Une grande innovation était l’intégration, dans l’axe du fuselage, d’un réacteur Atar D 3 de 2.800 kgp, qui permettait au chasseur de décoller par ses propres moyens (contrairement aux Leduc 010 et 021qui étaient largués par un SNCASE 161 « Languedoc »). Autonome grâce à son turboréacteur, il accomplit son premier vol le 26 décembre 1956 piloté par Jean Sarrail. La tuyère fut allumée le 18 mai 1957 au 34ème vol avec Yvan Littolff aux commandes. Le Leduc 0.22-01 atteignit Mach 1 au cours de son 151ème et dernier vol (80ème vol avec allumage tuyère) le 21 décembre 1957.

L’avion était annoncé capable d’atteindre Mach 2. A cette vitesse et à 16.000 m on espérait obtenir une vitesse ascensionnelle de 370 m/s. Le plafond de  » manoeuvrabilité  » aurait atteint 21 000 m. L’armement aurait compris soit quarante roquettes AA, soit deux engins AA 20. Une télémétrie radar était prévue.Les études montraient le point faible : avec sa capacité interne de 1.800 kg de carburant seulement et sa consommation excessive, l’autonomie de vol était de 5 à 30 mn au maximum, selon les conditions de vol La tuyère thermopropulsive Leduc aurait permis dans son ultime développement d’obtenir des vitesses de Mach 4, mais à l’époque la technique des cellules demeurait insuffisante pour qu’on puisse réaliser de telles performances.

Dans la réalite l’avion atteignait sans difficulté Mach 0,95 mais ne parvenait pas à devenir supersonique. Le système de combustion se révélait inadapté au vol transsonique et aux altitudes élevées, la régulation du statoréacteur était inefficace et une traînée beaucoup plus élevée que prévue existait.

En 1957 des économies budgétaires mirent fin à certaines commandes et on abandonna de projets prometteurs.En octobre, la construction du second prototype fut stoppée. Le 23 décembre, le 01 fut endommagé par un incendie au cours d’un essai au sol. Estimant à deux mois le temps de remise en état, il ne revola jamais car le marché fut résilié en février 1958.

L’avion est exposé par le Musée de l’Air mais il s’agit du Leduc 0.22 c/n: 01, et non pas le 02 qui n’a jamais volé mais qui aurait dû avoir des performances très supérieures à celles atteintes par le 01.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Leduc 0.22-01
Envergure : 9.96 m
Longueur : 18.20 m
Hauteur : 4.86 m
Motorisation : 1 turboréacteur SNECMA Atar 101 D3
Puissance totale : 1 x 2800 kgp. et 1 tuyère thermopropulsive Leduc 0.22 de 157 kN
Armement : aucun
(prévu 40 roquettes, ou 2 missiles AA-20)
Charge utile : -
Poids en charge : 8975 kg
Vitesse max. : 0 km/h
Plafond pratique : 0 m
Distance max. : 0 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Leduc 0.22

Profil Couleur

Profil couleur du Leduc 0.22

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Parmi les prototypes restés dans l'histoire aéronautique figurent les avions expérimentaux destinés à tester des situations particulières ou à élaborer des domaines de vols,...

0
A la sortie de la Seconde Guerre mondiale, l’état français décida la nationalisation des grands constructeurs aéronautiques. La Société Sud-Ouest montra tout son dynamisme...

0
La firme McDonnell Aircraft Corproration fut créée le 6 juillet 1939 à St Louis, Missouri (USA) et, plutôt que de débuter par une étude...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.