Westland Wyvern

Westland Wyvern


Fiche descriptive

Appareil : Westland Wyvern
Constructeur : Westland Aircraft Ltd.
Désignation :
Nom / Surnom : Wyvern
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1951
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur-torpilleur embarqué

Histoire

Westland Wyvern :
le dernier avion de chez Westland

Le Wyvern fut conçu dès 1944 en réponse à une spécification N.11/44 de la Fleet Air Arm qui demandait chasseur de jour embarqué, monoplace, rapide capable d’emporter une torpille afin d’effectuer les missions dévolues au bristol Beaufighter de torpillage. L’esthétique particulière de l’engin est typiquement reconnaisable, avec sa colossale casserole d’hélice et son fuselage en « suppositoire » à dérive.

Il fut équipé au départ d’un moteur Rolls Royce Eagle de 24 cylindres à plat de 2.700. Et ce prototype des 10 premiers TF Mk 1, vola en décembre 1946. Ce moteur étant inadapté, et le Rolls Royce ne poursuivant plus ses études dans le domaine des turbopropulseurs, il fut équipé d’un turbopropulseur Armstrong Siddeley Python de 3.700 CV qui entraînait deux hélices quadripales contrarotatives. Il était armé de 4 canons de 20 mm, pouvant emporter une torpille, deux bombes de mille livres ou seize roquettes, il avait une vitesse maximale de l’ordre de 650 km/h.

Le moteur souffrait d’un temps de réponse épouvantablement long et d’un manque de fiabilité, et comme ce problème ne fut jamais résolu et l’avion devint très impopulaire auprès des pilotes, au point qu’un pilote d’essai le qualifia de « mortel » ! Il possédait d’autres problèmes comme une stabilité longitudinale trop faible, des sorties de flammes du moteur au catapultage, et des commandes d’ailerons défaillantes quand ils étaient abaissés.

Il arriva en opérations en 1954 mais la durée de vie du Wyvern fut courte, servant seulement dans quatre escadrons de première ligne de 1954 à 1958, et seulement un escadron du HSM Eagle verra réellement le combat durant la crise de Suez en 1956, en participant à l’opération franco-britannique « Mousquetaire ».

Il eut plusieurs versions : TF Mk 1 et Mk 2, T Mk 3 et S Mk 4. Un total de 127 appareils furent tout de même construits. A noter 2 choses : le Wyvern fut le premier avion à effectuer une éjection sous-marine ; et il fut également le dernier avion produit par Westland, qui est désormais meilleur comme fabricant d’hélicoptères.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Westland Wyvern S.4
Envergure : 13.41 m
Longueur : 12.87 m
Hauteur : 4.80 m
Motorisation : 1 turbopropulseur Armstrong Siddeley Python A.S.P.3
Puissance totale : 1 x 4110 ch.
Armement : 4 canons de 20mm
1.360 kg en bombes ou torpilles
Charge utile : -
Poids en charge : 11113 kg
Vitesse max. : 616 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 8535 m
Distance max. : 1455 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Westland  Wyvern

Profil Couleur

Profil couleur du Westland  Wyvern

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Firebrand fut conçu en réponse à une spécification de 1939 concernant un chasseur embarqué devant modernisé l'équipement des squadrons de la Fleet Air...

0
En 1957, l'OTAN lança un vaste programme visant à la dotation d'un chasseur d'attaque léger monoplace. Il s'agissait d'uniformiser les différentes forces aériennes entre...

0
Le Wyvern fut conçu dès 1944 en réponse à une spécification N.11/44 de la Fleet Air Arm qui demandait chasseur de jour embarqué, monoplace,...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.