Yakovlev Yak-38 ‘Forger’

Yakovlev Yak-38 ‘Forger’


Fiche descriptive

Appareil : Yakovlev Yak-38 ‘Forger’
Constructeur : Yakovlev A.S. Design Bureau
Désignation : Yak-38
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Forger
Variante :
Mise en service : 1976
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur embarqué

Histoire

Yakovlev Yak-38 ‘Forger’ :
le Sea Harrier russe

Le Yak-38 Forger est issu de l’avion de recherche à décollage Yak-36 Freehand. A la différence de ce dernier, le Yak-38 a servit sur les porte-avions léger de classe Kiev dans la Marine Soviétique. Ils étaient de forme comparable au Harrier britannique.

Comme tout les ADAV à réaction le Yak-38 est doté d’ailes de petites dimensions en rapport avec la taille relativement réduite de son fuselage. Cette voilure, qui accuse une flèche de 45° au bord d’attaque semble posséder une structure métallique d’une grande simplicité et se replie à mi-envergure pour faciliter l’entreposage de l’avion dans les hangars du porte-aéronefs. Aux extrémités se trouvent des éjecteurs d’air comprimé qui permette le contrôle de l’appareil aux basses vitesses ou en vol stationnaire. D’autres, montés dans le cône de queue, sont utilisés pour le contrôle en lacets tandis que le contrôle en tangage est assuré par l’action sur les réacteurs verticaux.

Le Yak-38 a donné naissance à 2 versions : le monoplace Yak-38 « Forger-A  » et le biplace  » Forger-B  » désigner Yak-38U.L’avionique du monoplace apparaît limité : elle ne comprend qu’un système de commande perfectionné, des équipements de communication VHF et UHF, un radio altimètre, l’IFF baptisé  » Odd Rods  » par l’OTAN, des aides à la navigation ,un système de guidage à l’appontage sans visibilité et un radar fonctionnant uniquement en mode télémétrique. Le modèle biplace se caractérise par un fuselage rallongé à l’arrière en vue de compenser la mise en place d’un second habitacle (celui de l’élève) à l’avant.

Les mission du Yak -38M, qui la version finale et navalisée, sont nombreuses. La mission principale du « Forger » est la défense de la flotte, en premier lieu contre les avions de reconnaissance maritime de l’ennemi. Le Yak-38 est chargé des mission de supériorité aérienne au bénéfice de la flotte russe, et il est armé dans ce cas de missiles air-air AA-2 « Atoll » utilisés pour le combat tournoyant. Le « Forger » peut être utilisé pour la lutte contre les bâtiments de surface avec des missiles anti-navires AS-7 « Kerry » et le canon GSh-23 plus utile à cette tache qu’au combat air-air. La reconnaissance est aussi dévolue au « Forger » sans équipement spéciaux de photos

Cependant le avions russes étaient beaucoup moins bien réussis et devaient être remplacés par le Yak-141 Freestyle. Le projet fut abandonné avec la chute de l’URSS et l’abandon des porte-avions. Jusqu’en 1987, 231 Yak-38 furent produits.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Yakolev Yak-38 "Forger-A"
Envergure : 7.32 m
Longueur : 15.50 m
Hauteur : 4.40 m
Motorisation : 1 turboréacteur Rubinsk R-27V-300
Puissance totale : 1 x 6940 ch. (2 réacteurs RD-38 à poussée verticale de 3.250 kgp)
Armement : 2 canons GSh-23L de 23 mm
charge offensive 400 kg
(2 missiles air-air AA-8 Aphid ou AA-2 Advanced Atoll ou AA-7 Apex)
Charge utile : -
Poids en charge : 17700 kg
Vitesse max. : 1010 km/h
Plafond pratique : 12000 m
Distance max. : 1000 Km (en convoyage)
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Yakovlev Yak-38  ‘Forger’

Profil Couleur

Profil couleur du Yakovlev Yak-38  ‘Forger’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
À la différence de l'ex-Allemagne nazie, elle aussi défaite militairement et industriellement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Japon ne put compter...

0
Concu au début des années 50, le Hawker Hunter fut parmi les meilleurs avions de combat et une des réussite de l'industrie aéronautique britanique...

0
Au milieu des années 50, le bureau d'étude Sukhoi lança l'étude et la production d'un chasseur à aile delta à court rayon d'action, capable...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.